Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ayrton Senna: Une carrière achevée contre le mur de Tamburello

Ayrton Senna: Une carrière achevée contre le mur de Tamburello

Par ,

Il y a de cela 20 ans, le monde de la Formule 1 était violemment secoué par la terrible nouvelle du décès du triple champion du monde de Formule 1, Ayrton Senna, survenu au début du Grand Prix de San Marino.

Ce matin funeste du dimanche 1er mai 1994, les amateurs de F1 se remettaient à peine de l’énorme sortie de piste subie par Rubens Barrichello vendredi à bord de sa Jordan, et du décès dramatique de Roland Ratzenberger, survenu samedi quand sa Simtek a percuté un mur à haute vitesse.

Ayrton Senna, triple champion du monde, pilotait maintenant pour l’écurie Williams-Renault. Il a pris le départ du Grand Prix en position de tête devant la Benetton-Ford de Michael Schumacher.

Ayrton Senna, Toleman-Hart, 1984 Canadian Grand Prix
Ayrton Senna, Toleman-Hart, Grand Prix du canada 1984 (Photo: René Fagnan)

Au moment du feu vert, JJ Lehto a calé le moteur de sa Benetton qui fut violemment percutée par la Lotus de Pedro Lamy. La course fut neutralisée.

Relance. Au tour suivant, au passage du rapide virage de Tamburello, la Williams de Senna, suivie par la télévision, dévie soudainement de sa trajectoire et s’encastre dans le mur de béton extérieur.

Le Brésilien freine de toutes ses forces, mais la Williams, hors-piste, percute le mur.

Un élément de la suspension avant droite, en acier, frappe et perce le casque jaune de Senna, lui entraînant de mortelles blessures à la tête.

Malgré l’intervention de l’équipe médicale et une évacuation par hélicoptère, est déjà mort.

Senna n’a pas commis d’erreur de pilotage. En dépit de la tenue d’une interminable commission d’enquête menée par la justice italienne, on n’est pas sûr à 100% de ce qui s’est réellement passé.

Certains affirment que Senna a perdu le contrôle de sa monoplace sur une bosse du virage, car à cause de la longue neutralisation, la pression d’air dans les pneus avait chuté, ce qui avait grandement abaissé la garde au sol.

L’autre explication, plus plausible, est celle de la rupture de la colonne de direction, que Senna avait beaucoup fait modifier, et qui avait été soudée.

Quelle que soit la raison du crash, la F1 venait de perdre un héros controversé, à la fois courageux chevalier et un pilote surdoué, qui ne sera jamais oublié.

Je ne l'oublierai jamais. Depuis ce jour funeste, son fameux logo à double "S" arbore mon casque.

La Formule 1 procure habituellement des moments exaltants et fabuleux. Mais à d’autres occasions, elle est terriblement cruelle. Le 1er mai 1994 fut une de ces journées noires…

N'oublions pas qu'un autre pilote de F1, moins connu que Senna, Roland Ratzenberger, a lui aussi perdu la vie lors de ce triste Grand Prix.