Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La première BMW M électrique sera une variante plus sportive de la i4

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

La division M de BMW a annoncé qu’elle travaillait au développement de sa première voiture tout électrique. Cette dernière sera basée sur la prochaine berline i4 et promet d’être performante à souhait. Cependant, la nouvelle M3 n’aurait rien à craindre ; elle demeurerait la référence en la matière.

« L’année prochaine, nous lancerons la première voiture M électrique dans le segment des voitures de performance. Ensuite, nous travaillerons sur des voitures hybrides électrifiées performantes et hautes performantes, mais il est trop tôt pour révéler lesquelles », a déclaré le patron de BMW, Markus Flasch, au site CarAdvice.

La déclaration de ce dernier laisse place à de l’interprétation. Markus Flasch fait probablement référence ici aux deux niveaux de performances de ses modèles à essence, soit ceux de produits comme la M340i comparativement à la M3. La version électrique M qui sera basée sur l’i4 serait l’équivalent d’une M340i, non d’une M3 ou d’une M4. Son niveau de prouesse ne devrait cependant pas décevoir, toutefois, car même la i4 régulière s’annonce comme très rapide.

Il sera assurément question d’une voiture qui aura une apparence plus sportive, un châssis réglé de façon plus agressive, etc.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Prototype BMW i4, profil
Photo : BMW
Prototype BMW i4, profil

Présentée comme un concept près de la production au début de l’année 2020, la berline i4 la plus rapide disposera d’une puissance de 530 chevaux provenant de deux moteurs électriques. Le temps au 0-100 km/h sera d’environ 4 secondes, ce qui est comparable à la M3 susmentionnée. Markus Flasch n’a bien sûr rien révélé à propos des spécifications de la future variante M électrique, mais disons que ça promet. Et puisque la cavalerie sera normalement plus généreuse, on va peut-être finalement s’approcher de ce que propose un vrai bolide de la Série M en matière de puissance.

D’ailleurs, BMW n’est pas contre l’idée d’avoir une berline électrique rivale de la M3, mais la compagnie attend que la technologie électrique s’améliore pour se lancer dans le segment. Markus Flasch a déclaré que son équipe étudiait de près la question.

« Pour ce qui est de la technologie électrique des piles hautes performances, il va falloir encore un certain temps avant qu’elle ne soit prête et qu’elle puisse prendre en charge une voiture haute performance existante, comme une M3 ou une M4. Cela prendra encore un peu de temps, mais nous y travaillons », a-t-il souligné. D’autres marques de performances ont déclaré qu’elles devaient surmonter des obstacles similaires.

Si les véhicules électriques sont irréfutablement rapides, la division M ne développe pas ses voitures exclusivement pour enregistrer des temps impressionnant en ligne droite. Elles doivent être performantes à tous les niveaux. Le fait de placer une batterie au lithium-ion sous l’habitacle d’un véhicule abaisse son centre de gravité, mais cela ajoute un poids énorme qui doit être géré autrement. De plus, les ingénieurs cherchent une façon de remplacer le son émis par l’échappement d’un bolide du genre animé par un moteur à essence. Cela représente une grande partie de l’expérience de conduite.

Nous en apprendrons plus sur les projets d’électrification de la division M dans les prochains mois. Pour ce qui est de la berline i4, BMW commencera à la construire à son usine de Munich, en Allemagne, en 2021. Conséquemment, elle devrait se pointer en Amérique du Nord l’an prochain comme modèle 2022. Pour une éventuelle variante M, on pourrait ajouter une année à l’équation, mais c’est encore loin.

Photos :BMW
Photos du prototype BMW i4