Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Est-il temps de passer à l’électrique ?

Est-il temps de passer à l’électrique ? Le chroniqueur auto: , mis à jour:

On se pose tous la question concernant la rentabilisation ou l’amortissement d’un véhicule électrique. Les véhicules électriques neufs ou d’occasion coutent souvent plus cher qu’un véhicule thermique et il est légitime de se poser la question sur la rentabilité de cet achat à moyen ou long terme. 

Depuis que Toyota a lancé sa Prius, le monde de l’automobile a poussé l’électrification automobile est à la vitesse supérieure. Aujourd'hui, les voitures électriques couvrent tous les segments. De la Porsche Taycan à la Renault Twingo, plusieurs modèles et prix sont désormais disponibles sur notre marché. 
Mais la question persiste, "est-ce qu'un véhicule électrique me convient ?"

Les points à considérer avant d'acheter un véhicule électrique

L’achat d’un véhicule électrique est réfléchi. Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération comme le parcours quotidien, le budget, l’achat d’une borne électrique et la gamme voiture électrique. Il faut également se renseigner sur les primes à l’achat qui peuvent s’appliquer sur les véhicules neufs et d’occasion.

 

Hyundai Kona EV
Photo : Auto123
Hyundai Kona EV
  • Trajet quotidien
Le trajet quotidien est le facteur n°1 pour savoir si un véhicule électrique vous convient ou non. Beaucoup d’acheteurs souffrent du syndrome de la batterie vide bien que la plupart des autonomies dépassent aujourd’hui facilement les 200 km d'autonomie. 
 
    - 65 km ou moins
Pour vous rendre au travail, vous avez besoin de 65 km ou moins ? Même le modèle de base actuel comme la Mazda MX-30, l'un des véhicules électriques à plus courte autonomie avec seulement 200 km en Europe ou 160km en Amérique du Nord, aura encore entre 30 et 70 km d'autonomie après une journée complète de trajet.
Même dans les conditions hivernales que l’on peut retrouver dans le nord de l’Europe ou au Canada, les véhicules électriques vont perdre environ 12% d’autonomie. Ainsi, si votre trajet quotidien est de 65 km ou moins, un véhicule électrique pourrait vous convenir. 
    -65 à 100 km
Si vos trajets sont plus longs, vous pouvez commencer à vous inquiéter de votre autonomie maximale. 
Il faudrait alors se tourner vers la Renault Zoe qui avec prés de 300km vous donnera plus de tranquillité d’esprit. De plus, en fonction de la région où vous habitez et où vous circulez il faut considérer la température qui peut faire diminuer de près de 40% votre autonomie en période de grand froid. 
    - Plus de 100 km
Si vous roulez beaucoup et parcouriez plus de 100 km par trajet, vous trouverez que les véhicules a petite batterie un peu juste pour vous. Vous pouvez envisager un modèle à plus longue autonomie, comme les Kia Niro EV ou Hyundai Kona EV, la Volkswagen ID.4, la Ford Mustang Mach-E ou une Renault Megane qui offre plus de 470km d’autonomie. Cependant, avec ces autonomies plus longues viennent des prix nettement plus élevés et des coûts de recharge plus élevée. 
  • Budget

Les voitures électriques sont encore chères. À taille égale, un véhicule thermique sera toujours moins cher que l’équivalent en électrique. Pour cela, la calculatrice est importante pour faire les bons calculs. Heureusement qu’en ce moment, la volonté gouvernementale est aux subventions pour les véhicules électriques. 

Pourquoi un bonus ? Il y a une volonté des gouvernements d’inciter les conducteurs à passer à l’électrique.
La plus connue est le bonus écologique plafonné à 5 000 €. Seuls les véhicules totalement électriques et certains hybrides rechargeables ou à hydrogène y sont admissibles. 
Dépenses supplémentaires
Après l’achat d’un véhicule électrique, la borne est l’achat indispensable. Avant d’installer ou de faire installer votre borne, un professionnel devra tout d’abord vérifier votre installation électrique. Après la vérification, il faut choisir la bonne borne adaptée à son véhicule et aux vitesses de chargement souhaités.
  • Économies d'entretien
Comme les véhicules électriques n'ont pas de moteur à combustion, ils ont des coûts d'entretien inférieurs. Les seuls éléments d'entretien sur un véhicule électrique comprennent les pneus, les freins, les composants de suspension et les composants de direction.

Les chargeurs rapides

Contrairement aux voitures à essence, vous ne pouvez pas simplement entrer dans n'importe quelle station-service et faire le plein de votre véhicule électrique en quelques minutes. Recharger un véhicule électrique demande de la planification, car ils peuvent parfois prendre des heures pour atteindre une charge complète. 
Les progrès récents ont introduit des capacités de charge rapide qui peuvent recharger une batterie de 5 à 80 % de son autonomie électrique en moins de 45 minutes. Cependant, ces chargeurs ne sont pas accessibles à tout le monde, en particulier à ceux qui vivent dans les régions éloignées des grands axes autoroutiers. 
Il faut donc consulter la liste des bornes rapides qui sont installées autour de chez vous.