Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Buick Regal 1997 à 2004 : occasion

Buick Regal 1997 à 2004 : occasion

Bien entretenue, une Regal de dernière génération sera abordable, confortable et divertissante Par ,

La nouvelle Buick Regal est en vente maintenant, et elle réussit presque exactement le même coup que la dernière Regal a fait pendant des années : elle attire un nouvel acheteur en théorie plus jeune chez les concessionnaires de la marque. La Regal a longtemps été le modèle sport de la famille Buick, et la dernière génération avait le style et l’équipement pour tenir cette promesse.

Buick Regal 2000 (Photo: General Motors)

En effet, la dernière Regal affichait des chiffres plutôt respectables sur le marché des berlines sport. Le vénérable V6 de 3,8 litres de GM l’animait de série, dont une version suralimentée était offerte en option, et mettait 200 ou 240 ch à sa disposition. Encore mieux, même si le moteur de série 3800 n’était pas la mécanique la plus raffinée à ne jamais propulser un véhicule, sa consommation était raisonnable et il était pratiquement indestructible. Tous les modèles Regal étaient à traction et munis d’une boîte automatique.

La Regal GS héritait du moteur suralimenté. Parfaite pour les échappées désinvoltes, elle se faisait un plaisir d’éclipser les vilaines Camry et Accord aux feux verts. Extrêmement divertissant, certes… mais le moteur haut de gamme consomme plus, et son entretien de même que ses assurances coûtent plus cher aussi. Si vous cherchez quelque chose d’un peu plus modeste, songez à la Regal LS atmosphérique.

Vous trouverez des commodités comme un climatiseur automatique, des sièges chauffants, un toit ouvrant, des accessoires électriques, un siège de conducteur électrique et même une groovy chaîne Monsoon.

Grâce à l’utilisation intensive du moteur de série 3800 de GM et à la solide boîte automatique à quatre rapports, tous les mécaniciens devraient aisément pouvoir enquêter sur le peu de problèmes qu’on y connaît et les diagnostiquer. Par exemple, il se peut que du liquide de refroidissement s’échappe du système d’admission par une fissure dans la tubulure ou un joint défectueux, causant des problèmes de moteur et même sa défaillance.

De plus, une Regal qui fonctionne mal et souffre d’une livraison de puissance sporadique, d’accélérations brusques, d’hésitations ou de changements de rapports maladroits présente peut-être un de plusieurs problèmes de filage et de capteurs répertoriés. Il peut s’agir entre autres d’une batterie mal mise à la terre, d’un fil de capteur corrodé ou usé ou même simplement de fils de bougie très vieux. Dans beaucoup de cas différents, les problèmes chez le V6 3800 sont de nature électronique et non mécanique. Demandez qu’on vérifie s’il y a eu manifestation de témoins lumineux du moteur et de codes d’anomalies, signe que tout ne tourne peut-être pas rond.

Buick Regal 2000 (Photo: General Motors)