Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi A6 1998-2004 : occasion

Audi A6 1998-2004 : occasion

La dernière génération de l'A6 : luxe et confort exceptionnel Par ,

À la recherche d’une berline familiale européenne? Déterminé à faire un pied de nez à Dame Nature et ses caprices hivernaux à l’aide d’une transmission intégrale? On dirait quasiment que vous cherchez une Audi, n’est-ce pas? Après tout, arracher des clients canadiens à BMW et Mercedes est plus facile quand on profite d’une réputation longue de 25 ans pour d’excellentes performances dans ce domaine.

Audi A6 2002 (Photo: Audi)

La voici donc : la dernière génération de l’Audi A6. Plus grosse et spacieuse que l’A4 tout en conservant une excellente dynamique de conduite à longueur d’année, la dernière génération de l’intermédiaire d’Audi nous était offerte de 1998 à 2004 en versions berline et familiale. On obtenait six ou huit cylindres selon l’année, et la plupart des modèles étaient dotés de la transmission intégrale Quattro du constructeur.

Vous y trouverez de série un V6 de 2,8 litres et 200 ch jumelé à une boîte Tiptronic automatique à cinq rapports avec mode manuel. Un V6 de 3 litres et 220 ch s’est joint à la partie plus tard, tout comme un V8 de 4,2 litres et 300 ch. Pour les vrais amateurs, on pouvait même opter pour un V6 biturbo de 2,7 litres et 250 ch jumelé à une boîte manuelle à six vitesses.

On y trouvait toutes les commodités habituelles, dont des sièges en cuir électriques et chauffants, des garnitures en bois, une chaîne audio supérieure, un climatiseur bizone, un changeur CD, un volant électrique télescopique et inclinable et un centre d’information pour le conducteur.

Les propriétaires qui partagent leur expérience sur Internet utilisent typiquement des mots comme « ravissant » et « superbe » pour en décrire le style intérieur comme extérieur. Ils vantent également l’expérience de conduite confortable et coulée, l’excellente adhérence quatre saisons, l’espace généreux, les excellentes commodités et les belles performances du groupe motopropulseur et du châssis. Au bout du compte, en matière de confort, de luxe et de performances, l’A6 ne déçoit pas.

Parmi les plaintes courantes reliées à ce modèle, notons les porte-gobelets, le centre d’information désuet et des performances tièdes de la part du petit V6 de 2,8 litres. On ne qualifie pas l’A6 d’un modèle d’économie énergétique non plus.

En magasinant un modèle d’occasion, déterminez d’abord quel groupe motopropulseur vous convient le mieux, puis faites l’essai de plusieurs véhicules qui en sont dotés. Notez que l’emblème du modèle fait référence à la cylindrée et la compression. Ainsi, une A6 2.8 est animée par le petit V6, alors qu’une A6 4.2 a retenu les services du V8. L’A6 2.7T recèle quant à elle le V6 biturbo.

Audi A6 2002 (Photo: Audi)