Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac dévoile enfin sa berline Celestiq

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO
Cadillac Celestiq, trois quarts arrière
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, trois quarts arrière

On entend parler d’elle depuis plus de deux ans et voici qu’elle a enfin effectué sa première apparition publique et officielle. La berline Celestiq de Cadillac est une voiture phare qui va repousser le luxe à un autre niveau pour la marque haut de gamme de General Motors.

La voiture devient le deuxième produit tout électrique de Cadillac après le VUS Lyriq, et elle donne clairement un aperçu de langage stylistique que compte utiliser la marque au cours des prochaines années.

Son style, explique Cadillac, est inspiré des voitures d’avant-guerre à moteur V16, mais aussi par la fameuse Eldorado Brougham de 1957, une création qui était aussi assemblée à la main et qui représentait le summum du luxe à l’époque. Du reste, c’est un incroyable regard vers l’avenir que la nouvelle Celestiq porte, que l’on regarde ce qui l’alimente ou ce qui l’habille, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Cadillac Celestiq, roue, calandre
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, roue, calandre

La Celestiq, bien sûr, est propulsée par la nouvelle plateforme Ultium de General Motors, mais aussi par la prochaine génération du système de conduite semi-autonome Super Cruise.

Quant au style du modèle qui se définit toujours comme un concept, c’est spectaculaire, il n’y a pas d’autres mots. Le profil est allongé, le capot est bas et effilé, les roues sont gigantesques, la partie arrière est plongeante, bref, chaque ligne capte notre attention.

Et à l’instar du VUS Lyriq, l’éclairage est un élément important de la personnalité extérieure du véhicule. Outre les signatures verticales propres à la marque, la calandre s’illumine, ponctuée par un logo Cadillac au centre, aussi illuminé. Le traitement est similaire à l’arrière et il se prolonge de façon remarquée sur les flancs. Il est difficile de tourner le regard.

Cadillac Celestiq, intérieur
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, intérieur

À l’intérieur, le caractère épuré du design frappe, tout comme la présence de nombreux écrans. La pièce de résistance est sans contredit l’unité à DEL qui s’étend sur 55 pouces à la planche de bord. Il est équipé de « stores numériques électroniques » qui permettent au passager de regarder des vidéos sans distraire le conducteur. D’autres écrans se trouvent à l’arrière de chacun des appuis-tête avant, ainsi que deux autres contrôleurs à écran tactile entre les sièges avant et arrière. Les panneaux de porte rétroéclairés sont similaires à ceux du VUS Lyriq.

Pour ce qui est de la puissance et des capacités, on aura droit à plus d’informations ultérieurement. Il en sera de même pour les prix. On sait que ce sera très élevé et que le tirage sera limité, car le modèle sera vraiment fabriqué à la main.

Cadillac Celestiq, sièges
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, sièges
Cadillac Celestiq, deuxième rangée de sièges
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, deuxième rangée de sièges
Cadillac Celestiq, deuxième rangée
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, deuxième rangée
Cadillac Celestiq, volant , écrans
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, volant , écrans
Cadillac Celestiq, avant
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, avant
Cadillac Celestiq, trois quarts avant
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, trois quarts avant
Cadillac Celestiq, profil
Photo : Cadillac
Cadillac Celestiq, profil