Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac CT6 et CT6-V : fin de la production le mois prochain

L’histoire de la CT6 aura été très courte et tristement, elle démontre bien la confusion qui règne chez Cadillac depuis quelques années. Apparue sur le marché en 2016, elle tire déjà sa révérence ; la fin de la production a été annoncée pour janvier 2020, selon une information relayée par le site Speed Twitch et reprise par de nombreux autres médias automobiles. 

Remarquez, la CT6 vivait sur du temps emprunté, car on avait prévu cesser son assemblage en juin dernier. GM a cependant décidé d’allonger de quelques mois la période de fabrication du modèle, comme celle de la Chevrolet Impala.

Ce qui est peut-être le plus incroyable dans le cas de cette CT6, c’est que c’est loin d’être un mauvais produit. Même qu’on parle peut-être de la plus intéressante Cadillac jamais proposée. Lorsqu’elle s’est pointée sur le marché, elle a été encensée par la critique, tant pour son style réussi que pour son habitacle franchement impressionnant. Avec cette berline, Cadillac n’avait plus à être gênée vis-à-vis la concurrence. Et pourtant… 

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Cadillac CT6-V
Photo : Cadillac
Cadillac CT6-V

Et ce qui est littéralement invraisemblable, c’est qu’au moment où l’on annonçait la fin du modèle, la variante CT6-V n’avait pas encore fait ses débuts. À quand remonte une stratégie du genre par un constructeur ? C’est comme si BMW dévoilait en grande pompe un nouveau moteur pour son VUS X7 et que peu de temps après, on apprenait que c’en était fait de toutes la série X7. 

Incroyable qu’on vous dit. Et ce n’est pas parce que la firme veut cesser de fabriquer des voitures. À preuve, on attend les débuts de deux autres berlines, soit les CT4 et CT5. 

Prenez connaissance du fait que la commercialisation de la CT6 va se poursuivre ailleurs pour alimenter le marché chinois, là où l’automobile vit de meilleurs jours qu’ici. 

Sur une note plus triste, la fin de la production va affecter quelque 815 travailleurs qui étaient directement reliés à l’assemblage du modèle. Dans le cas des gens syndiqués, une mutation est possible, tout comme profiter d’un forfait de départ. Pour les autres, le début du millésime 2020 sera marqué par la recherche d’un nouvel emploi.