Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chéri, je vais me promener

Chéri, je vais me promener

Par ,

Quand on dit : « Je vais me promener », on n'a pas toujours un but précis en tête. En fait, ce n'est pas tant la destination qui importe que le voyage pour s'y rendre. Et pour ce voyage, l'automobile est notre véhicule de choix.

J'ai remarqué au fil des ans qu'il existe une foule de bonnes occasions d'aller « se promener » et que l'auto joue un rôle crucial pour nous, les humains – pas seulement comme moyen de transport.

La promenade fâchée

Pas la plus agréable, mais certainement l'une des promenades les plus populaires, elle survient généralement après une friction dans un couple, et ce, sans avertissement. L'un des conjoints s'empare furieusement des clés, claque la porte et décolle. Cette promenade a un effet thérapeutique et apaisant; elle donne aussi la chance de réfléchir à ce qui vient de se passer et de rentrer à la maison dans un meilleur état d'esprit.

La promenade romantique
Beaucoup plus positive, cette promenade se déroule habituellement par un beau dimanche après-midi, lorsque le soleil brille et que le temps est chaud. Bien entendu, elle implique toujours deux personnes et incarne l'expression « partir sur un nowhere ». Peu importe où la route nous mène, c'est l'aventure et le fait d'être ensemble en voiture qui comptent.

La promenade endormante

Les nouveaux parents savent assurément de quoi je parle. Pour une raison quelconque, les jeunes enfants s'endorment en auto. À 2 h du matin, quand votre bébé crie de douleur, que vous avez usé toutes vos ressources et que vous êtes au bout du rouleau, il reste la voiture. Même en pyjama et avec des pantoufles aux pieds, une promenade endormante aura un effet miraculeux, croyez-moi.

La promenade introspective

Ironiquement, même s'il faut porter attention à tout ce qui nous entoure sur la route, l'automobile est un excellent endroit pour penser à tout et à rien. J'ai fait ce genre de promenade à plusieurs reprises et j'en ai appris beaucoup sur moi, ma voiture et la relation qui nous unit.

La promenade
Parfois, quand on dit : « Chéri, je vais me promener », c'est justement tout ce qu'on veut faire : se promener. Le vent dans les cheveux, le pied sur l'accélérateur, une main sur le levier de vitesses et l'autre sur le volant, quel bonheur! Il n'y a rien de tel : on fuit la réalité et on roule!

L'automobile ne sert pas qu'à nous rendre au travail, à conduire les enfants à l'école et à faire les emplettes. Elle va au-delà du métal, du plastique et du caoutchouc, sans parler du prix de l'essence et des primes d'assurance.

L'automobile est une partie intégrante de nos vies. Elle s'immisce dans nos activités quotidiennes, participe à nos aventures (planifiées ou non), colore notre paysage et nous offre de précieuses leçons. Elle enseigne, excite et envoûte. C'est le prolongement de nous-mêmes, de nos familles et de nos vies.