Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Lacetti (Optra) WTCC R+ 2005

Chevrolet Lacetti (Optra) WTCC R+ 2005

Une voiture du World Touring Car Championships pour conduire au quotidien? Par ,

Une voiture du World Touring Car Championships pour conduire au quotidien?

Quand on pense à la course et à Chevrolet, l'image d'un circuit ovale
Afin de souligner sa rentrée sur le marché européen, Chevrolet a décidé de faire le grand saut et de se mêler à l'action du World Touring Car Championships (WTCC) de la FIA. (Photo: FIA)
quelque part dans le sud des États-Unis nous vient immédiatement à l'esprit. Ou encore celle de courses d'endurance comme les 12 Heures de Sebring. Reines dans leur catégorie, la Monte Carlo et la Corvette utilisent toutes deux de puissants V-8 à grand alésage pour frayer leur chemin jusqu'en première place. Ailleurs dans le monde, c'est un genre différent de sports motorisés qui est roi et maître : celui des voitures de tourisme.

Afin de souligner sa rentrée sur le marché européen, Chevrolet a décidé de faire le grand saut et de se mêler à l'action du World Touring Car Championships (WTCC) de la FIA. Constamment en évolution, cette série motorisée au rythme effréné transforme les berlines compactes de tous les jours en bolides de course
Chevrolet a récemment fait son entrée dans la série avec une berline Lacetti quatre portes qui devra se mesurer à des BMW, Alfa Romeo, Seat, Honda et Ford. (Photo: General Motors of Canada)
hautement perfectionnés. Chevrolet y a récemment fait son entrée avec une berline Lacetti quatre portes qui devra se mesurer à des BMW, Alfa Romeo, Seat, Honda et Ford ayant toutes fait la preuve de leurs talents en compétition.

Pour célébrer ce lancement, Chevrolet s'est jointe à Ray Mallock Ltd. pour créer un concept de rue spécial, la Lacetti WTCC R+. À l'image de la voiture de course, cette dernière est basée sur la Lacetti (Optra en Amérique du Nord) conçue par GMDAT, en plus d'être alimentée par un dérivé du même moteur à quatre cylindres en ligne de 2,0 litres que dans les modèles réguliers.

Pourquoi un tel concept? «Même avant notre incursion dans le WTCC,
Chevrolet s'est jointe à Ray Mallock Ltd. pour créer un concept de rue spécial, la Lacetti WTCC R+. (Photo: General Motors of Canada)
plusieurs de nos admirateurs nous ont demandé s'ils pouvaient se procurer cette sportive voiture à quatre portes. La R+ est la réponse qu'ils attendaient», explique le patron des sports motorisés chez Chevrolet, Eric Nève.

Bien qu'elle ait été dessinée par ItalDesign, la Lacetti a toujours été un véhicule tout-aller et d'apparence fonctionnelle. Ce n'est plus le cas avec la WTCC R+, qui a été tonifiée pour refléter sa cousine athlétique de la course. À l'avant, un nouveau becquet avec multiples prises d'air profondes accentue le courant d'air vers le moteur et les freins, tandis que les ailes élargies ajoutent de l'étoffe à la silhouette svelte de la Lacetti.

À l'arrière, ces mêmes ailes élargies se fondent dans un nouveau pare-chocs de type Venturi qui accroît la stabilité à haute vitesse. Un
L'esthétique de la WTCC R+ a été tonifiée pour refléter sa cousine athlétique de la course. (Photo: General Motors of Canada)
aileron, des vitres teintées et une signature R spéciale (dans laquelle le «+» est stylisé à la manière de la croix dorée de Chevrolet) complètent le design extérieur.

À l'intérieur, un traitement similaire a été appliqué afin de mettre de l'emphase sur le caractère sportif de la voiture. Des sièges baquets sport en cuir avec renforts, coutures à la main et logo R+ brodé remplacent les sièges plutôt étranges à l'aspect velouté qui se retrouvent de série dans la Lacetti conventionnelle. Un nouveau volant sport et des pédales en aluminium antidérapantes ont également été ajoutés, au même titre que des garnitures en alliage au fini satiné qui éclairent l'habitacle. Chevrolet a de plus retravaillé le levier de vitesses en le raccourcissant pour offrir une meilleure réaction et en ôtant les coussinets pour favoriser une plus grande précision des mouvements.