Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Première rencontre avec les Chevrolet Tahoe et Suburban 2021

Détroit, Michigan – L’industrie automobile vit actuellement un virage électrique. Au récent Salon de Los Angeles, Ford a fait beaucoup de bruit avec son tout premier VUS entièrement électrique, le Ford Mustang Mach-E. Quelques jours plus tard, le très coloré Elon Musk surprenait la planète automobile au grand complet avec le CyberTruck, une camionnette électrique qui suscite beaucoup de réactions depuis son apparition sur scène. 

Pourtant, quand on regarde les chiffres de ventes nord-américains, les camionnettes pleine grandeur dominent largement, tandis que les modèles utilitaires se multiplient à une cadence peu commune. Malgré leur gabarit important – et la consommation d’essence qui vient avec –, les VUS format géant continuent d’engranger des profits importants, surtout pour Ford (avec son Expedition et le Lincoln Navigator) et GM (avec les produits Chevrolet, GMC et Cadillac). 

Pour l’année-modèle 2021, le géant américain qui domine ce créneau au sud de la frontière change complètement ses trois mastodontes et le premier qui se pointe le bout du nez porte l’écusson au nœud papillon. Chevrolet Canada avait convié quelques membres de la presse automobile à découvrir cette nouvelle génération du modèle. 

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : V.Aubé

Malheureusement, ce premier contact ne contient pas d’impressions de conduite puisque nous n’avons pas pu mettre le Tahoe ou le Suburban à l’épreuve. Heureusement, les organisateurs de l’événement avaient au moins prévu une portion assise à bord des véhicules aux installations GM de Milford, au Michigan. 

Plus grands, plus modernes
Le nouveau duo Tahoe / Suburban repart sur de nouvelles bases, la plateforme qui est toute nouvelle pour 2021. Le Chevrolet Tahoe est celui qui profite le plus de cette refonte majeure, le VUS qui gagne 4,9 pouces au niveau de l’empattement et 6,7 pouces en longueur totale, ces dimensions accrues qui ont surtout un effet bénéfique pour l’espace réservé aux passagers ou dans le coffre caverneux du camion.

Photo : V.Aubé

Le Suburban, quant à lui, profite d’un empattement 4,1 pouces plus long, le plus imposant des deux modèles qui gagne 1,3 pouce. Le Suburban est lui aussi plus logeable à l’intérieur, l’espace cargo qui est carrément le plus vaste de la catégorie. 

Le plancher de l’une ou l’autre des versions utilitaires a été abaissé de près de cinq pouces, ce qui devrait faciliter le chargement d’objets dans le coffre, mais aussi donner plus d’espace pour les pieds des passagers, surtout à la troisième rangée de sièges où le modèle précédent était loin d’être une référence. Il semble que les ingénieurs ont compris le message cette fois-ci.

Photo : V.Aubé

Le changement de plateforme a aussi des effets sur le confort, Chevrolet qui laisse tomber son essieu rigide au profit d’une suspension arrière indépendante multibras. Mieux encore, les Chevrolet Tahoe / Suburban 2021 peuvent être équipés de trois types de suspensions : celle de base avec des amortisseurs Macpherson et des ressorts, celle avec des amortisseurs MagneRide qui n’a plus vraiment besoin de présentation au sein de l’industrie et une nouvelle suspension à air réservée aux modèles plus cossus. 

Le constructeur américain veut en quelque sorte éloigner ses deux VUS de sa gamme de camionnettes Silverado, au niveau du confort du moins.

Photo : V.Aubé

Quant au design renouvelé, les deux pachydermes américains ne dérogent pas trop de la ligne de conduite de la marque. Le bouclier présente une calandre proéminente coincée entre des blocs optiques amincis, Chevrolet qui fait appel à la technologie des diodes électroluminescentes tant à l’avant qu’à l’arrière du véhicule. 

Chapeau aussi au département de design d’avoir donné au Tahoe une ligne de fenestration différente de celle du Suburban, plus classique. Pour 2021, le Tahoe se donne des airs de 4x4 hors route avec une nouvelle livrée Z71 dotée d’un faciès exclusif, de jantes et de pneumatiques plus agressives, sans oublier les écussons du modèle. Chevrolet poursuit toutefois sa stratégie à six livrées (LS, LT, Z71, RST, Premier et High Country).  

Photo : V.Aubé

Un habitacle plus accueillant
Qui dit nouveau modèle dit aussi nouvel intérieur. À ce niveau, les Chevrolet Tahoe et Suburban laissent tomber le fameux levier de vitesses monté à la colonne de direction au profit d’une série de touches logée entre la jauge d’instrumentation et l’écran du système infodivertissement d’une largeur de 10 pouces. Comme c’est la tendance, les deux véhicules peuvent aussi être équipés jusqu’à quatre écrans supplémentaires, un derrière le volant, un autre en mode affichage tête haute et une paire d’écrans tactiles de 12,6 pouces pour divertir les passagers des places arrière. 

Si le volant est reconduit, tout le reste est de nouvelle facture à bord des deux utilitaires, à commencer par cette planche de bord simplifiée ou la console centrale plus logeable que par le passé.

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Deux V8 et un nouveau bloc turbodiesel
Sous le capot, les deux V8 essence respectivement de 5,3-litres et de 6,2-litres de cylindrée ont été retravaillés pour consommer un peu moins de carburant. Toutefois, c’est l’addition du 6-cylindres en ligne Duramax turbodiesel de 3,0-litres qui donne au Tahoe et au Suburban un cachet tout à fait différent des deux autres blocs. Vraisemblablement, ce moteur sera le choix des consommateurs qui veulent sauver un peu plus à la pompe. Toutes les versions viennent également avec une boîte automatique à 10 rapports et le rouage intégral d’office. 

 

Le mot de la fin
Au Canada, le segment des VUS pleine grandeur est moins important qu’aux États-Unis, mais pour les familles agrandies ou les ménages qui doivent remorquer de lourdes charges, ces utilitaires de la vieille école constituent encore la seule option pour les aléas du quotidien. Avec ce renouvellement d’importance, Chevrolet entend simplement reprendre la position de tête au sein de créneau qu’il domine déjà. Les prix canadiens n’ont pas été divulgués, ceux-ci qui devraient l’être quelques semaines avant l’arrivée des premiers exemplaires au deuxième trimestre de 2020. 

 

Photos :V.Aubé
Photos des Chevrolet Suburban et Tahoe 2021