Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Daytona 24: Les champions Scott Pruett et Memo Rojas gagnent la course

Daytona 24: Les champions Scott Pruett et Memo Rojas gagnent la course

Par ,

Scott Pruett est devenu le pilote le plus titré des 24heures de Daytona dimanche (quatre victoires au classement général et neuf en division DP), au Daytona International Speedway.

Ironiquement, Pruett et son coéquipier Memo Rojas ont réussi l’exploit en ayant le meilleur sur les derniers pilotes aux côtés desquels ils l’ont emporté en 2008, Juan Pablo Montoya et Dario Franchitti, à bord de la voiture Ganassi No. 01.

Les champions en titre ont permis à Ganassi d'obtenir un résultat époustouflant : remporter, en moins d'un an, la 49e édition des 24heures (top-2 dimanche), le Daytona 500, l'Indy 500 et le Brickyard 400 (2010).

La voiture No. 02, copilotée également par Jamie McMurray et Scott Dixon, menait la course à la 23e heure, ils ont toutefois dû concéder la victoire, malgré une relance excitante d’un tour à la toute fin de l’événement.

Quant aux champions, ils partageaient le volant de la No. 01 avec Joey Hand et Graham Rahal, fils de Bobby Rahal, vainqueur de l’épreuve en 1981 aux côtés de Brian Redman et Bob Garretson.

Il s’agissait du résultat le plus serré de l’événement depuis plus de 40 ans, Pruett devançant Dixon par seulement 2.426 secondes à l’arrivée.

Les champions défendants des 24heures de Daytona, Joao Barbosa, Christian Fittipaldi, Max Papis et JC France on terminé troisièmes à bord de la Porsche/Riley No. 9.

En division GT, Andy Lally, Spencey Pumpelly, Wolf Henzler, Brendan Gaughan et Steven Bertheau ont remporté la victoire après s'être retrouvés bons derniers! Bryce Miller, Tim Sugden, Bryan Sellers et Rob Bell ont terminé seconds.

L’acteur hollywoodien Patrick Dempsey était par ailleurs tout particulièrement émotionnel alors que son équipe (Joe Foster, Charles Espenlaub, Tom Long et lui-même) a terminé troisième de sa classe. Il est passé tout près de la victoire en tant que pilote et en tant que propriétaire d’équipe.

Le Québécois Jean-François Dumoulin n’a pas eu le succès espéré cette année. Sa Ferrari endommagée a rallié les puits à la mi-course, son équipe travaillant très fort pour réparer la transmission, sans trop de succès. Glynn Geddie aura finalement franchi le drapeau à damier, disputant la dernière heure de course, tout juste.

L'équipe se classe finalement 43e (26e au classement de la division GT) avec 286 tours d'enregistrés contre 721 pour les vainqueurs.