Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les prochaines Dodge Charger et Challenger pourraient conserver la même structure vieillissante

FCA CEO Sergio Marchionne promet que la plateforme sera mis à jour Par ,

Si Sergio Marchionne, le chef de la direction du groupe FCA (Fiat Chysler Automobiles), s’est montré rassurant quant à l’avenir de Dodge lors d’entrevues individuelles réalisées après son discours prononcé devant les actionnaires vendredi dernier, il y est allé d’une déclaration susceptible de refroidir les amateurs des bolides qu’avance la marque américaine plus que centenaire.

On vous le donne en mille, les prochaines Charger et Challenger ne profiteront pas d’architectures inédites. En fait, elles conserveraient la même. Que de nouvelles générations de produits empruntent un châssis déjà existant n’est pas exceptionnel en soi, mais le problème est que les assises des deux muscle car de Dodge reposent toujours sur le cadre de la Classe E de Mercedes-Benz.

Pas mal, la Classe E, dites-vous ? Le hic, c’est qu’on fait ici référence à celle connue à l’interne comme la W210, proposée une première fois en 1995.

D’accord, la base de cette voiture a évolué depuis, mais plusieurs affirment qu’on a vu son plein potentiel, ou du moins qu’on s’en approche énormément.

Dodge Charger SRT Hellcat
Photo : Dodge
Dodge Charger SRT Hellcat

Indécision

Dans les faits, on n’aurait pas pris une décision définitive chez Dodge, mais on pencherait en faveur d’un retour des architectures existantes. Des rumeurs envoyaient la plateforme de l’Alfa Romeo Giorgio sous les Charger et Challenger, mais ce ne serait pas le cas.

« Nous n’irons pas nécessairement dans cette direction à condition qu’on s’engage à effectuer des changements majeurs à la plateforme actuelle afin de la rendre concurrentielle. Le travail en ce sens est déjà amorcé, d’ailleurs », a expliqué Sergio Machionné au site Motor Authority.

Si tel est le cas, le geste est audacieux. En fait, cette plateforme est devenue un talon d’Achille pour le groupe et elle symbolise aussi les fruits d’un mariage raté avec Daimler. En revanche, Sergio Marchionne mentionne que l’armature a évolué et qu’elle sera à ce point retravaillée qu’elle portera davantage de gènes FCA que Mercedes-Benz.

« Lorsque nous l’aurons complété, vous ne reconnaîtrez pas ses origines. Nous allons simplement en conserver l’ossature », a-t-il ajouté.

Voilà qui sera à surveiller. Si Dodge est appelé à survivre, son salut est en grande partie dû aux deux produits cités dans ce billet.

Dodge Charger
Photo : Dodge
Dodge Charger