Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Drifting DMCC Pro: Nouvelle victoire de Marc Landreville à St-Eustache (+photos)

Drifting DMCC Pro: Nouvelle victoire de Marc Landreville à St-Eustache (+photos)

Par ,

Marc Landreville s’impose champion de la 6e manche du DriftMania Canadian Championship le week-end dernier à l’autodrome de St-Eustache ; il renforce sa première position au classement général et s’affiche comme grand favori avec un seul événement en lice.

Qualifié premier, Marc accède directement aux quarts de finale. Jusqu’à ce point, il semble conduire calmement suivant le parcours exigé sans erreurs et comme à son habitude, il se tient près de ses adversaires lui donnant avantage à tous ses duels.

En finale contre Patrick Cyr, Landreville dégaine tout son talent sachant qu’il ne fallait pas sous-estimer l’adversaire; une initiation rapide et anglée semble déstabiliser Cyr qui sort de la piste.

Au deuxième passage, les deux pilotes terminent sur un spectacle sans faille; la victoire est donnée à Landreville.

Drifting Pro
Photos: Antoine de Cardaillac

Pat Cyr grimpe sur la 2e marche du podium. Après quelques événements aux performances douteuses, il revient en force et semble avoir repris tous ses esprits. Après quelques sorties de piste au début des pratiques, il s’adapte rapidement au circuit et s’impose en compétition contre Alex Gosselin et Mike Pollard.

Pollard remporte la 3e position au terme de cette journée; malgré son accident de la veille et aidé par des partisans bénévoles, il est finalement en mesure de participer à la compétition.

Après s’être imposé contre Carlton, il pousse un peu trop contre Cyr et sort de piste; malgré les efforts de Tomy Boisvert-Bellemare, Mike donne un spectacle incroyable terminant son deuxième passage collé à la porte de son adversaire et remporte ainsi, sa place sur le podium.

La coupe NOS pour l’initiation la plus rapide est remportée par Mike Pollard qui fracasse un record en inscrivant 146km/h sur le radar. Si la vitesse de Mike était bluffante, l’angle qu’il atteignait l’était d’autant plus au grand plaisir des spectateurs.

Le tracé était composé d’une initiation à haute vitesse suivie d’une zone difficile et plus lente où plusieurs se sont vus sortir de piste; suivi d’une nouvelle accélération, le reste du circuit se déroulait à bonne vitesse vers un dernier long virage où les murs de fumée étaient fréquents.

La journée comprenait un épisode du Challenge Scion où les participants devaient faire des tours en piste à bord de leur véhicule spécialement préparé tout en gardant une balle en équilibre dans un bol.

Si l’intention était de garder la journée bien remplie, les nombreux temps morts durant la journée sont venus accuser un retard de près de deux heures sur l’horaire, un retard difficile à justifier face à un nombre de pilotes inscrits encore insuffisant.

Non pas à l’abri des conflits, la série a dû gérer avec l’opinion divergente des pilotes au sujet d’une décision prise au cours du week-end.

Ayant offert aux pilotes inaptes de faire la qualification de se reprendre le lendemain et revenant par la suite sur cette décision, la série a créé de nombreux insatisfaits; la décision sans appel a été de suivre le règlement à la lettre mettant un terme à la compétition pour ceux qui n’étaient pas en mesure de se présenter aux qualifications.

La manche finale aura lieu les 15 et 16 septembre prochain à Sanair pour une première fois. Marc Landreville devra protéger sa première face à Patrick Cyr, second au championnat.


Gallerie de l'article