Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Audi voulait un moteur quatre-cylindres

F1: Audi voulait un moteur quatre-cylindres

Par ,

Adrian Newey révèle à la BBC que le moteur quatre-cylindres turbo en F1 était une demande de Audi pour joindre le championnat.

Le conseil mondial du sport automobile avait convenu avec les équipes un moteur quatre-cylindres turbo à partir de 2013. La controverse l'ayant emporté, la Commission de la F1 a décidé la semaine passée de reporter l'arrivée du nouveau moteur en 2014 et que ce soit un V6 turbo à la place.

Le directeur technique de Red Bull explique que ce revirement est aussi le résultat du revirement du constructeur Audi.

Avant de faire marche arrière, Audi s'était engagée à joindre la Formule Un si la catégorie adoptait un plus petit moteur quatre-cylindres.

Adrian Newey explique : « La décision initiale du groupe de travail moteur était qu'un quatre-cylindres turbo soit introduit pour 2013. Audi était le principal acteur de ce moteur. Ils ont dit qu'ils viendraient en F1 si un quatre-cylindres était adopté. Tout le monde est tombé d'accord pour ouvrir la porte à Audi ».

Le concepteur des Red Bull ajoute : « Ils ont ensuite revu leur décision, merci beaucoup, mais ça ne nous intéresse plus. Et nous nous sommes retrouvés avec le moteur quatre-cylindres turbo sur les bras ».

C'est ainsi que les motoristes et autres protagonistes de la F1 ont revu ce moteur pour partir sur un six-cylindres, une solution qui convient à tous les motoristes et également à Adrian Newey.

Le Britannique affirme : « Mise à part toute la politique entourant le sujet, d'un point de vue technique, un quatre-cylindres n'est pas un moteur plaisant à installer. Il faut ajouter un cadre autour pour le faire tenir dans la structure. Un V6 est beaucoup plus facile à installer. Et ce sera le moteur en 2014 ».

Le régime moteur, selon le projet initial, devait être limité à 12.000 tours/minute. Mais beaucoup s'inquiètent de la sonorité et cela pourrait encore changer. Adrian Newey précise : « La discussion est encore ouverte, ce sera probablement 14.000 ou 16.000 (tours/minute) ».

Audi vainqueur des 24 Heures du Mans 2011 - Photo: WRi2