Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bernie Ecclestone est ravi pour Flavio Briatore

F1: Bernie Ecclestone est ravi pour Flavio Briatore

Par ,

D'après GMM

Bernie Ecclestone déclare que suite au verdict du Tribunal de Grande Instance de Paris contre la FIA, et l'annulation de son bannissement, Flavio Briatore est le bienvenu pour revenir en F1.

Le grand argentier de la F1 est un ami personnel de Briatore et partenaire d'affaire dans un club de soccer en Angleterre. L'Italien a remporté son action en justice contre la FIA, le Tribunal de Grande Instance trouvant des "irrégularités" dans les pénalités imposées à Flavio Briatore et Pat Symonds.

Dans le journal UK Express, [link artid="112317"Bernie Ecclestone[/link] déclare : "À l'époque, j'avais dit que même les meurtriers n'encourent plus ce genre de peine maintenant et le tribunal semble approuver. Il est le bienvenu sur les circuits, mais je ne suis pas certain que c'est ce qu'il veut. C'est un grand personnage de la F1. Je pense qu'il va se remettre de tout ça. C'est bon pour lui, mais à la lecture du verdict, ce n'est pas bon pour la FIA."

Dans le Sun, le Britannique ajoute : "Bien sûr il est heureux, il a gagné. Mais je ne crois pas qu'il veuille revenir. C'est compliqué de revenir pour quelqu'un qui a été sanctionné pour avoir fait quelque chose de mal."

Bernie Ecclestone s'attend à ce que l'affaire continue. "Ça va encore durer, ce n'est pas terminé simplement parce que un juge s'est exprimé, ça ne fait aucune différence. La justice dit que ce n'est pas bon, la FIA peut poursuivre les actions, et ça continuera encore et encore."

De son côté, la FIA a fait savoir que Flavio Briatore n'est pas encore libre de revenir dans le sport automobile.

Le communiqué de la FIA, dirigée désormais par Jean Todt, explique : "La décision de justice n'est pas obligatoire tant que l'appel de la FIA n'a pas été jugé. Jusque là, la décision du Conseil Mondial du Sport Automobile reste en vigueur."

La Fédération ajoute que le verdict du Tribunal de Grande Instance annule uniquement le bannissement "pour des raisons de procédure" de Flavio Briatore et Pat Symonds, mais est en accord avec la FIA sur la conspiration des deux hommes afin de provoquer un accident délibéré de Nelson Piquet durant le grand prix de Singapour 2008.

"La capacité de la FIA d'exclure les personnes ayant intentionnellement risqué la vie d'autres personnes n'a jamais été mis en doute par le Tribunal et la FIA pointe précisément son appel sur ce point," précise le communiqué de la FIA.

À priori, Flavio Briatore ne reviendrait pas dans une équipe de F1, il continuerait de s'occuper de la gestion de carrière des pilotes et surtout passerait davantage de temps à la gestion de l'équipe de soccer de Londres, les Queens Park Rangers.

Flavio Briatore s'est exprimé sur l'antenne de la RAI, la télévision italienne : "Pour l'instant, mon intention est portée vers ma famille ensuite nous verrons."

Philippe Ouakrat, l'avocat de Flavio Briatore prédit que ce sera "très difficile" pour la FIA de gagner en appel. Dans le Guardian, il dit : "Je pense que la décision est très bien structurée. Il sera très difficile pour la FIA d'y faire appel," ajoutant qu'il y a toujours "une porte" pour d'autres actions légales.