Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bruno Senna espère rester en F1 en 2011

F1: Bruno Senna espère rester en F1 en 2011

Par ,

D'après GMM

Bruno Senna est confiant de ne pas quitter la Formule Un après une seule saison.

Malgré des débuts difficiles au volant de la petite monoplace HRT et après avoir été écarté lors du grand prix de Silverstone, le pilote brésilien est confiant de conserver sa place jusqu'à la fin de la saison.

Bruno Senna (Photo: Hispania Racing Team)

En visite dans sa ville natale de Sao Paulo, Bruno Senna a rencontré la presse locale et se dit confiant pour 2011.

Interrogé s'il avait un plan B, le Brésilien plaisante : "Vendre des noix de coco sur la plage !"

Bruno Senna explique : "En fait, je pense que mes chances de continuer en F1 sont à 100 pour cent. Mais malheureusement il est impossible de le dire. Avant la saison 2009, j'avais de bonnes chances de rouler avec Honda, mais évidemment ce n'est pas arrivé. En F1, les prévisions ne fonctionnent pas - la seule chose qui compte est le contrat signé. Il y a des discussions mais rien d'officiel. Nous verrons bien."

Le jeune pilote n'est pas en mesure de prédire l'identité de son employeur pour 2011.

"Plusieurs équipes ont des garanties qu'ils seront sur la grille. Les temps ne sont pas faciles en F1. Ce n'est pas simple, mais ils (les patrons d'HRT) font des projets. La meilleure chose serait que je puisse simplement choisir mon équipe, car mon but est de rester plusieurs années. Mais je dois travailler pour m'assurer d'être en F1 l'an prochain, que ce soit avec mon équipe ou une autre... cela dépendra de beaucoup de choses."

Bruno Senna reconnaît que HRT a des finances limitées pour 2010, mais que l'équipe a maintenant le budget nécessaire pour terminer la saison.

"Fort heureusement nous avons eu un bon contrat," indique le Brésilien, en faisant certainement référence à la contribution financière du pilote Sakon Yamamoto, remplaçant Karun Chandhok et mettant fin à la saison du pilote indien.

Bruno Senna ajoute : "C'est difficile à prédire, mais avec l'expérience acquise en course ces dernières années, j'aurais pu avoir un contrat qui aurait évité toutes ces situations compliquées. Mais je dois accepter les difficultés. C'était une opportunité cette année, ce n'est pas décevant. Il est de plus en plus difficile d'arriver en F1. Tant que je n'aurai pas une voiture compétitive, je resterai ici. C'est une belle expérience et un bel apprentissage."