Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: « Extrêmement difficile » de remporter deux championnats de suite selon Adrian Newey

F1: « Extrêmement difficile » de remporter deux championnats de suite selon Adrian Newey

Par ,

Selon GMM

« Il faut réunir énormément de facteurs différents afin de remporter deux championnats de suite », rappelle Adrian Newey, l'homme derrière la Red Bull RB7.

À Singapour, Sebastian Vettel avait la chance de remporter son deuxième titre des pilotes consécutif. Il n'y est pas parvenu, mais son avance au championnat laisse croire que ça ne devrait pas tarder.

Pour Newey, il s'agirait d'un premier doublé depuis 1999. À cette époque, l'illustre ingénieur britannique avait célébré le second titre de Mika Hakkinen au volant d'une McLaren, qu'il avait mise au point.

« Ne parlerait-on même que d'un seul championnat, explique Newey dans une entrevue avec Turun Sanomat, il faut que plusieurs éléments soient réunis, dans une harmonie parfaite encore bien – un bon pilote, une bonne voiture, un bon moteur et une bonne équipe – c'est très difficile. »

« Pour gagner année après année, il faut conserver tous ces éléments intacts. C'est extrêmement difficile », a-t-il ajouté par la suite.

Newey a aussi connu un succès semblable chez Williams, mais il précise que son travail chez Red Bull est encore plus motivant.

« Quand je suis arrivé chez Williams et chez McLaren, elles connaissaient déjà du succès, la victoire était déjà dans leur ADN. Je n'ai fait que jouer mon rôle dans une machine bien huilée. »

« Chez Red Bull par contre, l'équipe en était à ses premiers pas depuis la peu glorieuse première Jaguar. J'ai vu presque chaque phase du développement – de la création à la consécration. C'est tout simplement autre chose que de se borner à jouer son rôle. »

Pour ce qui est de sa relation avec les pilotes, Newey se souvient de Mika Hakkinen avec beaucoup d'émotions.

« J'ai une excellente relation avec Sebastian [Vettel] et Mark [Webber], mais je ne travaille par directement sur leurs voitures. C'est pourquoi Mika et moi sommes très proches », a-t-il conclu.