Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La direction de course a demandé qu'Alonso laisse passer immédiatement Kubica

F1: La direction de course a demandé qu'Alonso laisse passer immédiatement Kubica

Par ,

D’après GMM

Charlie Whiting, le directeur de course de la Formula 1, a contredit les commentaires acerbes publiés sur le site web officiel de la Scuderia Ferrari.

Depuis quelques Grands Prix, l’écurie Ferrari critique la FIA pour prendre trop de temps pour discuter des incidents de courses et pénaliser certains pilotes.

Fernando Alonso et Robert Kubica roulant ensemble durant le GP de Grande-Bretagne. (Photo: WRI2)

Après Valencia, Ferrari était furieuse que Lewis Hamilton soit pénalisé si tard durant la course pour avoir doublé la Voiture de sécurité qu’il n’a pas perdu une seule place lors de son passage obligatoire dans les puits.

À Silverstone le week-end dernier, Fernando Alonso de Ferrari a été pénalisé pour avoir doublé Robert Kubica en coupant droit dans le gazon.

Ferrari a ensuite déclaré que l’ordre de laisser Kubica repasser devant était venu si tard qu’il était impossible à exécuter, car le Polonais était désormais trop loin derrière et ralentissait à cause d’un ennui technique.

Sur son site web officiel lundi, Ferrari reprend les propos publiés par La Gazzetta dello Sport et qui qualifie la Formule 1 de « Formule Soporifique » à cause du temps que nécessite la prise de décisions à la FIA.

Le rédacteur du site web de Ferrari écrit qu’il est un « fait » que « les décisions sont prises doucement » par les officiels de la FIA.

Ces propos ont toutefois été contredits par le directeur de course de F1, Charlie Whiting. Mardi, le Britannique a dévoilé avoir immédiatement averti Ferrari par radio qu’Alonso devait laisser le pilote Renault le redoubler.

« Par radio, je leur ai suggéré que s’ils intervertissaient leurs positions, les commissaires n’auraient pas à intervenir, » a déclaré Whiting au magazine italien Autosprint.

« Nous avons dit à trois reprises à Ferrari que selon moi, ils devaient redonner la position à Kubica, » d’ajouter Whiting.