Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La fédération espagnole de l'automobile écorche Hispania Racing Team

F1: La fédération espagnole de l'automobile écorche Hispania Racing Team

Par ,

D'après GMM

Après la non-qualification des deux pilotes HRT en Australie, le président de la fédération espagnole du sport automobile fait part de son mécontentement.

N'ayant pu essayer la F111 avant la séance de qualification, Tonio Liuzzi et Narain Karthikeyan ont logiquement échoué de se qualifier pour le grand prix, du fait de la règle des 107 pour cent.

Carlos Gracia, qui est aussi membre du conseil mondial de la FIA, indique à la radio Marca qu'il est «contrarié par l'attitude » des responsables de HRT.

Il affirme : « Je ne dirais pas déçu, car on le voyait venir. Tel que c'est actuellement, j'aurais préféré qu'il n'y ait pas d'équipe espagnole en Formule Un ».

Le président de la fédération espagnole ajoute : « Je veux une équipe espagnole sérieuse avec les budgets nécessaires, pas une équipe dont tout le monde se moque. Hispania n'a pas fait ses devoirs. On ne peut pas être en Formule Un dans des conditions aussi précaires ».

L'ancien pilote de grand prix, Johnny Herbert, était le quatrième commissaire de course en Australie. Il explique que ses collègues officiels n'avaient pas d'autre choix que d'appliquer la règle des 107 pour cent.

Johnny Herbert écrit dans son édito du journal The National : « Je me sentais mal mais la compétition en F1 n'est pas bon marché. Espérons que cette mise à l'écart va donner à l'équipe l'impulsion nécessaire pour se préparer correctement avec des bases solides pour la Malaisie ».

Vitantonio Liuzzi au volant de la F111 en Australie.