Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les nouveaux groupes propulseurs V6 tourneront moins vite que permis

F1: Les nouveaux groupes propulseurs V6 tourneront moins vite que permis

Par ,

Notre collègue et ami Craig Scarborough de l’excellent site technique ScrabsF1 était à Austin au Grand Prix des États-Unis et nous avons pu discuter des nouveaux moteurs V6 turbos hybrides de 2014, appelés groupes propulseurs.

Dans un article que nous avons publié le 14 novembre dernier et intitulé « Des transmissions à rapports fixes en 2014 » nous écrivions que dès la saison prochaine, les monoplaces de F1 devront être munies d’une boîte de vitesses à 8 rapports fixes.

Nous avons demandé à Scarborough la raison pour laquelle la FIA avait décidé d’imposer une transmission « standard » qui possède 8 rapports qui ne pourront pas être changés durant la saison.

« La FIA désire simplifier les choses en faisant des groupes propulseurs (Power Units en anglais) des ensembles complets qui incluent le moteur V6 turbo de 1,6 litre, les échappements et la turbine, le système de récupération d’énergie (ERS), la génératrice d’énergie cinétique (MGU-K), la génératrice d’énergie thermique (MGU-H), la boîte de vitesses et la transmission », de répondre Scarborough.

Ceci a pour but d’éviter aux écuries clientes d’avoir à chercher et d’acheter ces composantes à droite et à gauche, et de tout intégrer dans la monoplace. Les 3 motoristes impliqués en F1 l’an prochain, Ferrari, Mercedes et Renault, vont proposer à leurs clients des packages complets.

« Ce concept a pour but de réduire les coûts autant qu’il est possible de le faire », de poursuivre l’ingénieur.

« Car ces nouveaux groupes propulseurs vont coûter extrêmement cher, beaucoup plus que les V8 actuels. C’est aussi pour réduire les coûts que la FIA a abaissé le nombre total de moteurs que chaque pilote pourra utiliser au cours de la saison 2014 », ajouter-t-il.

F1 V6 Renault Sport
Le groupe propulseur V6 de Renault Sport. (Photo: Renault)

Scarborough continue en affirmant que la plupart des amateurs font fausse route en s’opposant à cette arrivée des moteurs turbos hybrides l’an prochain.

« Il est réellement dommage que le message qui est actuellement véhiculé dans le grand public est que le son de ces moteurs sera horrible. Pour moi, cela n’a aucune importance. La GROSSE nouvelle, selon moi, est que la F1 va employer des moteurs qui vont produire la même puissance que les V8 actuels, tout en consommant 30% d’essence de moins. Imaginez quelle serait votre réaction si votre concessionnaire automobile vous disait que tel modèle consomme 30% moins d’essence ! Je crois que les gens ne se rendent pas compte à quel point cela est une véritable révolution ! » d’expliquer Scarborough.

L’an prochain, les voitures ne pourront utiliser que 100kg de carburant pour parcourir les 300km des Grands Prix. Non seulement la taille de réservoirs sera limitée, mais le flot de carburant allant au moteur sera restreint par un débitmètre.

« Même si les moteurs seront limités à un régime maximal de 15 000 tours/minute, ils ne tourneront pas aussi vite. Ils ne dépasseront pas les 10 500 tours, ou à peu près », de dire le Britannique.

« Puisque les moteurs seront munis d’un débitmètre et d’un capteur de flot d’essence, les ingénieurs motoristes se sont rendus compte avec les simulations et les essais au banc que faire tourner le moteur au-delà de ce chiffre est totalement inutile. Pire, à haut régime, le mélange air/essence s’appauvrit, et cela est très mauvais pour la fiabilité du bloc. Toutefois, je suis pleinement convaincu que le son de ces moteurs sera formidable », de poursuivre Scarborough.

Et cette fameuse transmission à 8 rapports?

« Les moteurs de l’an prochain disposeront d’un couple si phénoménal que les boîtes pourraient se contenter de 4 ou 5 rapports. Sur certains circuits, les pilotes se contenteront de n’utiliser que 5 vitesses tandis que sur d’autres, peut-être 7 ou 8 », de conclure Scarborough.