Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Lewis Hamilton se sent comme s'il était en prison

F1: Lewis Hamilton se sent comme s'il était en prison

Par ,

D'après GMM

Le champion du monde en titre, Lewis Hamilton, à déclaré se sentir comme s'il était en prison dans le monde hermétique de la Formule 1.

La paddock le Grand Prix est un microcosme où il est impossible d'avoir un peu d'intimité. Tous les gestes qui y sont posés sont scrutés, souvent mal interprétés, photographiés, et même filmés. Hamilton dit se sentir comme s'il était emprisonné.

Hamilton ajoute que toute la controverse qui l'implique, y compris son déménagement en Suisse, son pilotage agressif et le scandale des mensonges en Australie, a terni son image.

« Tout cela m'a ébranlé, » a-t-il dit au Times.

« Je veux être un pilote. Je ne suis pas en sport automobile pour être un politicien ».

Le pilote McLaren avoue être déçu par la politicaillerie qui règne en Formule 1.

« Cela affecte votre vie, affecte vos agissements. J'aimais beaucoup la F1 au début, mais j'avoue que le plaisir a pas mal disparu. Malheureusement, la F1 fonctionne de cette façon pour une raison que j'ignore. C'est beaucoup plus agréable dans les petites catégories, là où les pilotes ne songent qu'à courir, et les équipes ne songent aussi qu'à courir ».

Le Britannique indique que son travail avec médias a aussi changé.

« Auparavant, je prenais plaisir à discuter avec les journalistes et à effectuer des interviews pour la télé. Mais cela a changé. Je suis convaincu que je peux à nouveau aimer la F1 comme je l'ai aimé. Mais pas maintenant. »
photo:McLaren