Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: 'Nous ne sommes pas partis' indique le site web USF1

F1: 'Nous ne sommes pas partis' indique le site web USF1

Par ,

D'après GMM

Après une vague de commentaires sur la fermeture de l'équipe américaine avant même d'avoir fait rouler une monoplace, un petit signe de vie est venu de USF1 dans la soirée de jeudi.

Tout indiquait que Chad Hurley de YouTube et le pilote argentin Jose Maria Lopez rejoignaient le bâteau Campos, et puis c'était le site internet officiel qui n'était plus accessible.

Depuis tard dans la soirée de jeudi, le site web USF1 indique : "Le site internet était arrêté et a été réparé. Comme beaucoup ont pu le rapporter, nous ne sommes pas partis."

L'équipe promet de donner davantage d'information "bientôt".

De leur côté, l'entourage de Jose Maria Lopez explique qu'ils ont quitté les États-Unis pour se rendre à Londres "avec une vision claire de la situation de l'équipe".

Le communiqué de l'Argentin dit : "Hier, Jose Maria Lopez Sr avec les agents Felipe McGough et Victor Rosso, se sont rendus au siège USF1 à Charlotte pour y rencontrer les dirigeants de l'écurie. À partir de là, plusieurs rendez-vous ont été aménagés ; l'un deux avec un dirigeant de la FOM (Formula One Management) dont le président est Bernie Ecclestone. Le résultat de cette réunion est positif."

Des représentants du gouvernement argentin a tenu à clarifier au quotidien Clarin qu'il n'avait pas encore effectué de paiement à USF1. Un responsable du complexe automobile Aragon, en Espagne, où devait se situer la base européenne de USF1, indique à Europa Press, qu'il ne sait pas si USF1 va continuer son projet.

L'ancien pilote de Formule Un, Jos Verstappen, déclare dans le quotidien Telegraaf : "S'ils (USF1) vont à Bahrain avec deux voitures, ils seront si loin derrière que personne n'attendra rien d'eux."