Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Pourquoi Haas Racing Development mérite sa place en Formule 1

F1: Pourquoi Haas Racing Development mérite sa place en Formule 1

Par ,

L’homme d’affaires américain Gene Haas a avoué son intérêt à monter une écurie de Formule 1 pour la saison 2015. Voyons ici pourquoi son idée est pleine de sens.

Âgé de 62 ans, Gene Haas est à la tête d’une fortune personnelle colossale et possède d’excellents contacts, que ce soit dans l’industrie en général ou dans le monde de la course automobile.

Il est l’unique actionnaire de Haas Automation Inc., la plus importante compagnie de fabrication de machines-outils numériques en Amérique, avec des filiales en Belgique, en Chine et en Inde.

Le bilan financier de son entreprise montre que 2012 fut la meilleure année de son existence, avec des revenus dépassant 967$ millions, une augmentation de 11,5% par rapport à 2011. En 2012, l’entreprise a produit 13 300 machines-outils, une progression de 5%.

Gene Haas possède aussi l’une des meilleures souffleries au monde, Windshear, située à Concord en Caroline du Nord. Il n’aurait donc pas besoin de faire sous-traiter ses études aérodynamiques ailleurs sur la planète.

Haas a indiqué que ses voitures seraient conçues par son équipe d’ingénieurs, mais que leur construction serait confiée à Dallara. La firme italienne possède déjà des ateliers ultra modernes à Indianapolis où sont fabriqués les châssis et pièces détachées des DW12 de la série IndyCar.

NASCAR Tony Stewart Gene Haas
Gene Haas et Tony Stewart. (Photo: Chris Graythen/Getty Images for NASCAR)

Gene Haas et le pilote Tony Stewart sont les propriétaires de l’excellente écurie de Coupe Sprint NASCAR Stewart-Haas Racing.

L’idée de courir en F1 est peut-être née en juin 2011… C’est à ce moment que Tony Stewart et Lewis Hamilton ont échangé leurs montures sur le circuit routier de Watkins Glen. À cette occasion, Hamilton avait pris le volant de la grosse Chevrolet de Stewart, et que ce dernier avait effectué un grand nombre de tours au volant de la McLaren de F1 à moteur Mercedes.



Trois fois champion NASCAR, Tony Stewart est une légende vivante aux États-Unis. Son implication, même minime, dans une écurie de F1 générerait une incroyable curiosité du public NASCAR envers ces étranges monoplaces. Cela pourrait justement assurer le succès à long terme du Grand Prix des États-Unis à Austin et de celui du New Jersey, s’il est un jour une réalité.

L’implication de Tony Stewart dans ce projet lui donnerait beaucoup de crédibilité envers les fans, les commanditaires et les partenaires de l’écurie de Haas.

D’un point de vue plus léger, même le nom de l’équipe, Haas Racing Development, devrait plaire à Bernie Ecclestone. Pourquoi ? Parce que lorsqu’il était propriétaire de l’écurie Brabham de F1, Ecclestone l’avait enregistrée sous le nom de Motor Racing Development.