Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Selon Pat Symonds, l'accident de Singapour était une idée de Nelson Piquet

F1: Selon Pat Symonds, l'accident de Singapour était une idée de Nelson Piquet

Par ,

D'après GMM

Soupçonnée d'avoir demandé à Nelson Piquet d'écraser sa monoplace dans le mur du circuit de Singapour pour favoriser la victoire de Fernando Alonso, l'équipe Renault n'a toujours pas commenté mais indique que cette idée viendrait en fait de Nelson Piquet Junior lui-même.

Selon The Times, tout s'est passé lors d'une réunion entre Nelson Piquet, Flavio Briatore et Pat Symonds, dans les installations de Renault à Singapour. Selon ce que Piquet aurait avoué aux enquêteurs de la FIA, c'est lors de cette réunion qu'on lui a demandé de sortir sa monoplace dans le virage 17 lors du 13e ou 14e tour, parce qu'il n'y avait pas de grue qui aurait pu rapidement évacuer sa voiture accidentée...

Nelson Piquet aurait accepté en échange d'un volant chez Renault en 2009, c'est ce qu'il a précisé aux enquêteurs de la FIA.

Selon le Times, Briatore et Symonds auraient confirmé l'existence de cette réunion, mais d'après eux, c'est Nelson Piquet qui aurait soufflé cette idée à ses patrons...

Pat Symonds aurait donc précisé que l'idée de Nelson Piquet serait arrivée dans la conversation de manière imprévisible, "mais c'était juste une conversation," a-t-il ajouté, suggérant que cette idée saugrenue n'aurait pas été retenue.

Renault aurait donc confirmé l'existence de cette réunion et les propos qui s'y seraient tenus, tout en minimisant leur portée.

Rappelons que c'est Nelson Piquet Senior qui a informé Max Mosley de cette affaire en Hongrie, le 26 juillet dernier, alors que son fils disputait son dernier Grand Prix de F1 pour Renault.

Quelques jours plus tard, Nelson Piquet Junior se rendait à Paris au bureau de la FIA pour y formuler ses accusations par écrit.