Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Festival des essais : Meilleure nouvelle décapotable

Festival des essais : Meilleure nouvelle décapotable

Par ,

NOTRE COUVERTURE DU FESTIVAL DES ESSAIS
Camionnette15 nov. 2006
VUS de plus de 60 000$14 nov. 2006
VUS 35 000$ - 60 000$13 nov. 2006
VUS de moins de 35 000$11 nov. 2006
Voiture de sport/performance de plus de 50 000$9 nov. 2006
Voiture de sport/performance de moins de 50 000$8 nov. 2006
Voiture de prestige de plus de 75 000$7 nov. 2006
Voiture de luxe de moins de 50 000$6 nov. 2006
Voiture familiale de plus de 30 000$5 nov. 2006
Voiture familiale 22 000$ - 30 000$4 nov. 2006
Petite voiture de plus de 18 000$3 nov. 2006
Petite voiture de moins de 18 000$2 nov. 2006
Les prédictions de nos chroniqueurs1 nov. 2006
Le stationnement le plus convoité au pays31 oct. 2006

Une bataille à toit ouvert

Les candidates de cette année au titre de meilleure nouvelle décapotable ont beaucoup de choses en commun, dont le fait d'offrir quatre places. Deux d'entre elles possèdent une capote souple; les deux autres, une capote rigide. Deux partagent le même moteur et trois sont à traction avant. Bref, avec autant de similitudes entre l'Audi A4 Cabriolet, la Mitsubishi Eclipse Spyder, la Pontiac G6 Cabriolet et la Volkswagen Eos, le choix est difficile à faire.

Audi A4 Cabriolet
Alphabétiquement parlant, l'Audi A4 arrive en premier et elle a tous les atouts nécessaires pour l'emporter. Son moteur turbocompressé de 2,0
(Photo: Audi)
litres à injection directe -- le même que l'Eos -- est performant; il livre une puissance raffinée (200 chevaux et 207 lb-pi de couple) et un délai de turbo negligible.

Malheureusement, en raison du poids de l'A4, l'accélération de 0 à 100 km/h s'est avérée la moins rapide des quatre: 8,8 secondes. Sur la piste, la voiture se conduit bien et tient bien la route, à l'instar de toutes les Audi équipées de la traction intégrale quattro. D'ailleurs, la A4 est le seul modèle à traction intégrale dans cette catégorie.

Celle que j'ai essayée était remplie de caractéristiques haut de gamme, dont une transmission automatique à six vitesses avec mode manuel Tiptronic, une sonorisation Bose ainsi que de jolies garnitures en bois véritable. Ces commodités font de l'Audi la voiture la plus luxueuse du groupe... et bien sûr la plus dispendieuse. À 63 570 $, elle a peu de chances d'être élue gagnante.

Mitsubishi Eclipse Spyder
Des quatre modèles en compétition, la Mitsubishi Eclipse Spyder est la plus sportive et la plus amusante à conduire. Avec son V6 de 3,8 litres qui développe 260 chevaux et 258 lb-pi de couple, elle explose vers l'avant et devance facilement les trois autres au chapitre de l'accélération: 0 à 100
(Photo: Mitsubishi)
km/h en 6,8 secondes. En piste, la Spyder subit toutefois un effet de sous-virage notable (principalement à cause des mauvais pneus) et un roulis de caisse marqué. Tout de même, ses propriétés de maniement sont très bonnes.

À l'intérieur, la version essayée était tout équipée. Soulignons le retentissant système audio Rockford Fosgate de 650 watts. L'espace disponible pour les passagers avant est raisonnable, mais le dégagement pour les jambes à l'arrière est pratiquement inexistant. L'Eclipse Spyder est sans contredit la plus belle des quatre avec le toit rabattu et, à un prix de 36 998 $ (tel qu'essayée), elle en offre beaucoup pour notre argent.

Pontiac G6 Convertible
La Pontiac G6 Cabriolet représente un bel effort de la part de General Motors. L'agrément de conduite est élevé, la capote est géniale et la valeur est bonne. Alimentée par un V6 de 3,9 litres, la G6 franchit les 100
(Photo: General Motors)
km/h en 8,2 secondes. Bien que le moteur crache 229 chevaux et 235 lb-pi de couple, la voiture est handicapée par une transmission automatique à quatre vitesses vraiment désuète. Tous les autres modèles offrent deux vitesses de plus.

Or, la G6 a effectué une très belle remontée dans mon estime quand je l'ai testée sur le circuit. À cause d'une averse passagère, elle a été la seule des quatre à rouler sur chaussée mouillée. Sa tenue de roue et sa maniabilité n'en étaient pas moins remarquables. Merci au Groupe performance cabriolet GT, qui comprend un double embout d'échappement chromé, un siège du conducteur à six réglages électriques et surtout des roues en aluminium de 18 pouces. Le prix de cette Pontiac G6 Cabriolet était de 39 805 $.