Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Finies les lunettes roses

Par ,

Étrange cette décision de General motors de rembourser immédiatement ses dettes à l'égard des gouvernements. Ce n'est évidemment pas une mauvaise nouvelle pour les contribuables qui revoient ainsi plus rapidement que prévu les quelques milliards consentis en prêts à la compagnie.

Mais on ne peut s'empêcher de se demander d'où viennent ces fonds soudainement apparus, et qui permettent de si rapidement remettre le tout en place.

Certains analystes, et certains politiciens américains, ont peut-être trouvé la solution: GM aurait simplement repayé sa dette au gouvernement... avec l'argent du gouvernement. Concrètement, il s'agit d'un fonds d'urgence créé par l'administration Obama pour permettre à GM de retrouver la voie de la rentabilité. Ce fonds, actuellement intouché, aurait servi de source de financement pour le remboursement des prêts rapidement.

La raison? General Motors se dirige allègrement vers une émission publique d'actions, et se doit de conserver une image de compagnie en plein essor. Et quelle meilleure image que celle de la compagnie qui paie ses dettes à l'avance, puisque la date d'échéance n'était que le mois de juin?

GM a aussi profité de l'occasion pour annoncer en grande pompe l'augmentation de ses ventes depuis le début de l'année. Ce qui, encore une fois, est tout à fait exact... si on considère uniquement les quatre bannières restantes.

Mais dans les faits, et selon le calcul exécuté par Automotive news, il s'agit d'une baisse réelle de 22% pour General Motors face au total de véhicules vendus à la même période l'année dernière. On ne peut pas abandonner autant de modèles et de bannières sans en ressentir le contre-coup, d'autant plus qu’à pareille date l'an dernier, GM connaissait un bon succès de vente en raison d'incitatifs intéressants.

Peut-on dire pour autant que les choses ne sont pas si roses qu'elles le paraissent chez GM? Pas du tout. La compagnie a bien géré ses actifs rentables, promet des nouveaux produits qui devraient attirer les acheteurs et a même su miser sur des produits existants pour en créer de véritables succès.

GM est donc sur la bonne voie, et devrait retrouver la véritable rentabilité sous peu. Mais elle n'est pas encore tirée d'affaire complètement. Enlevons nos lunettes roses et ne nous laissons pas éblouir par les affirmations des dirigeants: il reste encore beaucoup de chemin à faire pour que GM retrouve son lustre d'antan.