Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Fisker achète une usine d'assemblage aux États-Unis

Fisker achète une usine d'assemblage aux États-Unis

Par ,

Communiqué de presse
Source: Fisker Automotive

WILMINGTON, Delaware -- Fisker Automotive a choisi l’usine d’assemblage de Wilmington, au Delaware, pour produire des voitures hybrides rechargeables à prix abordable.

Les dirigeants de Fisker en ont fait l’annonce à l’intérieur même de l’usine (actuellement fermée) en compagnie du vice-président américain Joe Biden, du gouverneur du Delaware Jack Markell et d’autres représentants de l’État.


L’usine sera la plaque tournante du projet NINA de Fisker Automotive, qui consiste à développer et à fabriquer une berline hybride rechargeable se voulant conviviale et abordable pour les familles avec son prix d’environ 39 900 $US après crédits d’impôt fédéral.

La production devrait débuter vers la fin de l’année 2012. La compagnie s’attend à ce que le projet NINA crée ou consolide globalement quelque 2000 emplois en usine et plus de 3000 emplois chez les fournisseurs et détaillants à compter de 2014, c’est-à-dire lorsque la production aura atteint sa pleine capacité (entre 75 000 et 100 000 unités par année). Plus de la moitié sera destinée à l’étranger, ce qui représente le plus fort pourcentage d’exportation parmi toutes les usines de voitures aux États-Unis.

L’usine moderne de Wilmington a été retenue en raison de sa taille, de sa capacité de production, de ses installations de peinture de classe mondiale, de l’accès aux ports et voies ferroviaires pour l’expédition, ainsi que de la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée.

«C’est un pas important dans la marche pour faire des États-Unis un leader mondial dans le domaine des véhicules à technologie avancée, a déclaré le chef de la direction, Henrik Fisker. Wilmington est un site parfait pour une production de qualité à petit nombre. On y fabriquera bientôt des Fisker hybrides rechargeables de classe mondiale.»

Fisker Automotive a signé une lettre d’intention avec Motors Liquidation Co. (MLC), anciennement connue sous le nom de General Motors Corp., afin d’acquérir l’usine de Wilmington au coût de 18 millions $US. Le tout survient après une période d’inspection de routine de quatre mois.

Quelque 175 millions $US additionnels seront investis pour la mise à jour et le ré-outillage de l’usine au cours des trois prochaines années. L’argent proviendra d’un prêt conditionnel de 528,7 millions $US consenti par le département américain de l’Énergie en septembre.

Ce prêt fait lui-même partie d’une enveloppe de 25 milliards $US accordée en 2007 par le Congrès pour la production de véhicules à technologie avancée, et ce, dans le but d’aider les États-Unis à devenir un chef de file dans le développement et la fabrication de véhicules très efficaces sur le plan énergétique.

Rappelons que la première voiture conçue par Fisker, la Karma, sera la première hybride rechargeable produite en série au moment de sa commercialisation à l’été 2010 (États-Unis et Europe).

Les voitures hybrides rechargeables de Fisker aideront le pays à réduire sa dépendance au pétrole étranger dans une proportion équivalente à 42 millions de barils d’ici 2016. Du même coup, huit millions de tonnes de CO2 seront évitées.

«Quand on pense aux liens étroits qui unissent nos milieux d’affaires, d’éducation et de gouvernement ainsi qu’à notre potentiel de répondre rapidement à de nouvelles opportunités, l’annonce d’aujourd’hui reflète ce qui marche le mieux au Delaware. Fisker est un partenaire idéal pour façonner l’avenir économique du Delaware et nous sommes heureux que le véhicule appelé à révolutionner l’industrie automobile sera produit chez nous», a déclaré le gouverneur Markell (démocrate).

Gary Casteel, directeur du syndicat des travailleurs en charge de l’usine, a pour sa part commenté : «Ça me rend énormément fier de pouvoir offrir aux travailleurs du local 435 de l’UAW l’opportunité de faire équipe avec Fisker Automotive, en vue de produire une voiture hybride rechargeable très compétente, qui rendra l’Amérique plus verte.»


photo:Fisker Automotive