Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Edge HySeries : Prototype

Ford Edge HySeries : Prototype

Par ,

Un Ford Edge hybride qu'on peut brancher

La révolution de l'hydrogène est à nos portes. Grâce à des compagnies telles que Ford et Ballard ainsi qu'au prix exorbitant de l'essence, l'hydrogène prendra d'assaut l'industrie automobile plus tôt que tard. Récemment, j'ai eu la chance d'essayer un prototype qui donne un bon avant-goût du futur. Il s'agit d'un véhicule hybride qui fonctionne à l'hydrogène mais qui a la particularité de pouvoir être rechargé en étant branché dans n'importe quelle prise de courant ordinaire.

Le Edge HySeries arbore fièrement ses jantes de 22 pouces empruntées à Land Rover.

Le véhicule multisegments Edge a en quelque sorte donné un second souffle à Ford, un constructeur en difficulté s'il en est un. D'abord à essence seulement, il prend aujourd'hui la forme d'un prototype à l'hydrogène appelé Edge HySeries. Sa valeur? Environ 2,2 millions $US. Si vous ne pouvez attendre 7, 8 ou 10 ans avant que ce genre de véhicule ne soit disponible en salles de montre, eh bien, vous pouvez toujours vous procurer dès maintenant un Ford Escape hybride à essence/électricité.

Sous le plancher du Edge HySeries se trouve un réservoir à hydrogène de taille similaire à un chauffe-eau. Sa forme cylindrique permet un stockage à haute pression efficace. La capacité est de 4,5 kilos d'hydrogène à 5000 psi. En raison du positionnement du réservoir, cette configuration est davantage appropriée pour des véhicules à forte garde au sol. Le réservoir est flanqué d'un côté par des batteries au lithium-ion de 130 kW et, de l'autre, par la pile à combustible de 35 kW qui s'occupe de les recharger.

La pile à combustible a été conçue par Ballard, une compagnie de Burnaby, en Colombie-Britannique, en collaboration avec DaimlerChrysler. La technologie employée intéresse déjà Honda, Hyundai, Audi, Volkswagen, Nissan et Shanghai Powertrain. Ballard produit aussi des piles à combustible destinées aux autobus. D'ailleurs, sa nouvelle série Mk 1100 alimentera les autobus qui transporteront les athlètes et spectateurs lors des Jeux Olympiques de 2010, à Vancouver. Ballard, qui a déjà réglé la question du démarrage par temps froid, affirme que le plus gros défi qu'il lui reste à surmonter avant de commercialiser sa technologie est de diminuer les coûts tout en augmentant la durabilité.

Des moteurs électriques à l'avant et à l'arrière entraînent les quatre roues, composées de jantes de 22 pouces empruntées à Land Rover. Avec une pleine charge, les moteurs tirent leur énergie uniquement des batteries, et ce, pour les 40 premiers kilomètres. Ceci réduit le niveau des batteries à environ 60 %. À partir de ce point, la pile à combustible permet de franchir 320 km supplémentaires. Au dire de Ford, de l'hydrogène stocké à 10 000 psi ajouterait encore 160 km d'autonomie.

Les batteries et la pile à combustible fournissent au Edge HySeries une autonomie de 360 km.