Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fusion Energi 2013 : une voiture, deux visions

Ford Fusion Energi 2013 : une voiture, deux visions

Entretien avec Miranda Lightstone Par , ,

Récemment, Josée Paquet et Miranda Lightstone ont eu la chance de prendre place au volant de la toute nouvelle Ford Fusion Energi 2013. Vous avez pu comparer l’opinion de madame Tout-le-Monde avec celle de la spécialiste, le compte rendu de la maniaque des véhicules verts avec celui de l’amoureuse des voitures musclées, le point de vue d'une mère de trois enfants avec celui d'une mère d'un jeune bambin.

Ford Fusion Energi Logo
Photo: Ford

Voici donc les impressions côte à côte de nos deux chroniqueuses :

Josée Paquet (JP) : La première chose qui m’a frappée à propos de la Ford Fusion Energi, c’est son allure sportive et élancée, qui tranche avec l’idée qu’on se fait généralement des voitures vertes et économiques. J’ai remarqué à l’occasion les regards de convoitise des gens, et leur expression étonnée quand je leur précisais qu’il s’agissait d’une hybride enfichable!

Miranda Lightstone (ML) : Josée a raison, cette Fusion n'a pas du tout l'air d'une voiture hybride ordinaire. Voilà sans doute pourquoi je l'aime autant! Le look de la Fusion Energi se veut sportif et accrocheur. Sa silhouette n'est pas étrange comme bon nombre d'hybrides, ce qui, à mon avis, la rend plus attrayante et plus accessible au grand public.

JP :
Par contre, l’espace est restreint au niveau du volume de chargement en raison de la batterie. Le coffre arrière peut contenir, quoi, trois sacs d’épicerie? Avec trois rejetons à la maison, c’est soit que je fais les courses sans eux, soit je les enterre sous les sacs quand ils prennent place à l’arrière. C’est le côté que j’aime le moins de la Fusion Energi… encore plus que le gobelet à café trop reculé.

ML : Je suis d'accord sur le coffre restreint (surtout que je dois encore traîner une poussette dans l'auto), mais je parie que la majorité des acheteurs de la Ford Fusion Energi 2013 ne s'en formaliseront pas, puisqu'ils peuvent charger la banquette arrière au besoin. Il y a un prix à payer pour un design aussi racé que celui de cette Fusion et c'est le volume de chargement. Personnellement, je remercie Ford d'avoir privilégié le style au détriment de l'espace dans le coffre.

JP : Au niveau puissance, elle est parfaite pour moi. Autant la puissance d’une voiture était ma meilleure amie il y a quelques (plusieurs) années; autant j’aspire maintenant à une conduite calme, « pépère » et économique. Et que dire de la conduite en mode 100 % électrique? Un vrai charme! Le silence absolu… à condition bien sûr que les enfants ne soient pas à bord, on s’entend.

ML : Ici, je diffère de Josée, car j'aime une voiture fougueuse. Bien que la Ford Fusion Energi 2013 génère une puissance adéquate, elle sacrifie l'économie d'essence lorsqu'on veut rouler plus à fond. Bon, cela dit, comme je fais partie de la génération qui a grandi avec les jeux vidéo, j'ai souvent essayé de battre mon pointage énergétique tout au long de la semaine. Par contre, si je possédais moi-même une Ford Fusion Energi 2013, je finirais par me tanner de conduire toujours aussi en douceur pour maintenir ce résultat. À quoi bon une voiture hybride dans ce cas? En outre, je parcours une bien plus grande distance que Josée chaque jour (près de 80 kilomètres juste pour aller au travail), alors malgré mes beaux efforts pour « gagner », la Fusion Energi sollicitait presque toujours le moteur à essence.

JP : Quel a été ton score de régénération au freinage? Moi, j’obtenais presque toujours entre 97 % et 100 %... sauf les fois où je devais freiner à fond quand un automobiliste me faisait une queue de poisson, par exemple.

ML : Un très bon résultat, en effet! En général, je me situais entre 94 % et 99 %. J'ai rarement frappé le 100 % et, quand je ne faisais pas beaucoup attention, je tombais dans les 40 %. Il faut tellement se préoccuper de notre style de conduite avec une voiture comme la Ford Fusion Energi 2013 que ça devient fatigant.

JP : Le temps de recharge est un peu long, mais comme on peut brancher la voiture au travail ou durant la nuit, j’arrivais à récupérer suffisamment d’autonomie pour aller ou revenir du bureau. Et lorsque j’avais épuisé toutes mes ressources électriques, la motorisation hybride prenait le relais tout en douceur. Je m’attendais à sentir un coup, à entendre rugir le moteur, mais rien! Parfois, je devais regarder l’écran pour savoir que j’étais en mode hybride.

ML : Puisque je demeure très loin du travail, je drainais la batterie deux fois par jour, soit avant d'arriver au bureau et pendant le retour à la maison. Toutefois, il est vrai que la transition entre le mode électrique et le mode hybride est douce. À moins de vouloir accélérer en trombe, le moteur à combustion se fait à peine entendre et on ne sent presque pas de vibrations. J'aimais garder l'écran activé pour savoir d'où provenait l'énergie qui me propulsait.

Ford Fusion Energi 2013
Photo: Ford

Bien que leurs opinions de la Ford Fusion Energi 2013 se ressemblent, il est clair que certains aspects importent davantage à l'une qu'à l'autre. Josée possède une bien plus grande famille et nécessite donc plus d'espace. Son essai routier et surtout l'argent sauvé à la pompe lui ont toutefois fait réaliser qu'elle pourrait considérer un Toyota Highlander Hybride comme prochain véhicule. De son côté, avec un seul enfant et une conduite plaisante, Miranda pourrait bien vivre avec une voiture comme la Ford Fusion Energi 2013... lorsque son garçon n'aura plus besoin d'une poussette.