Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Ranger : des heures supplémentaires en usine pour répondre à la demande

Le grand retour du Ranger s’amorce sur les chapeaux de roues pour Ford. La compagnie se voit forcer d’augmenter le rythme de production dans l’usine qui lui donne vie dans la région de Détroit afin de répondre à la très forte demande.

Voilà qui est contrastant avec ce qui se passe ailleurs où certaines chaînes de montage dédiées à la production de voitures fonctionnent au ralenti en raison d’une demande plus faible. Chez Ford, la production de ces dernières a été éliminée, à l’exception de la Mustang.

Pour ce qui est du Ranger, la capacité d’assemblage est sur le point d’être sérieusement augmentée. Jusqu’ici, après deux semaines dans les cours de concessionnaires, déjà 1200 unités ont été vendues. Au total, la compagnie estime que 300 000 personnes ont démontré un réel intérêt en ligne pour faire l’acquisition du véhicule. C’est ce qu’a déclaré Kumar Galhotra à des journalistes de la région de Détroit. L’homme est président des opérations de Ford en Amérique du Nord.

« La demande va être tellement forte que dès février, dans notre usine de Wayne, il y aura beaucoup d’heures supplémentaires pour nos ouvriers. C’est une nouvelle fantastique pour nous. »

- Kumar Galhotra, Ford

À cette même usine, Ford a cessé la production de la Focus l’année dernière. Le même phénomène est observable dans plusieurs usines de General Motors. La situation est telle qu’il est estimé que la capacité de production de véhicules est de trois millions supérieures à la demande. Voilà pourquoi, parallèlement, la fabrication de camionnettes et de VUS est stimulée pour répondre à la popularité de tout ce qui n’entre pas dans la catégorie des voitures.

Du côté de Ford, Kumar Galhotra a expliqué que 90 % des dépenses de capitaux de Ford étaient consacrées à la production de camionnettes et de VUS.

Lire notre premier essai du Ford Ranger 2019

Article par Auto123.com