Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM soumet son plan d'affaires au gouvernement américain

GM soumet son plan d'affaires au gouvernement américain

Par ,

Ford, GM et Chrysler ont publiquement dévoilé leurs plans d'affaires qui ont été soumis au gouvernement américain afin d'obtenir de l'aide financière. Bien que Ford semble avoir assez d'argent en main pour survivre une année de ventes plutôt sombre en 2009, GM et Chrysler ont besoin d'aide immédiatement.

Dans leur document, General Motors admet avoir fait des erreurs dans le passé, sans les avoir détaillées, mais la firme un a plan de relance qui accélère sa tendance vers des véhicules plus petits et moins polluants.

Rick Wagoner, Chef de la direction

Besoin d'argent tout de suite
Le fabricant demande un prêt de 4 milliards pour survivre jusqu'à la fin de décembre 2008, et un autre 6 milliards pour arriver à la fin du premier quart de 2009. Il demande également un prêt à terme et des crédits totalisant jusqu'à 18 milliards de dollars pour assurer une quantité suffisante de liquidités durant l'année 2009.

Si tout va bien, GM prévoit rembourser la totalité de l'aide financière proposée d'ici la fin de 2012.

Pour le consommateur, la firme assure que les garanties de véhicules existantes continueront d'être honorées. Pour les employés, GM réorganisera à la baisse salaires, avantages sociaux et autres bénéfices pour atteindre les niveaux présentement établis par les manufacturiers japonais comme Toyota. Dans les derniers 15 ans, General Motors a dépensé 103 milliards de dollars en soins de santé et en pensions de retraite.

Avec la crise financière aux États-Unis en ce moment, le bras financier de GM, GMAC, est incapable de supporter les ventes au détail du fabricant. L'an dernier, GMAC était en mesure de supporter presque 50% des ventes au détail, mais présentement, il doit se contenter que de 6%. La moitié de la population américaine est incapable de louer ou de financer un véhicule GM à travers GMAC à cause de leurs cotes de crédit déficientes. Une réorganisation est planifiée pour pallier au problème.

Les mesures pour économiser
Lorsque les trois grands manufacturiers domestiques ont rencontré le gouvernement américain à Washington le mois dernier, ils ont utilisé leurs jets privés pour s'y rendre et ont été sévèrement critiqués. Dans le plan de relance, GM cloue ses avions au sol immédiatement et cherchera à s'en défaire.

Rick Wagoner, Chef de la direction, réduira son salaire à 1 $ en 2009 et n'obtiendra pas de bonus annuel en 2008 et en 2009. Les membres du conseil de direction de GM ainsi que les quatre officiers seniors au sein de la compagnie auront également des coupures de revenus substantielles.

Quant aux actionnaires, les dividendes sur les actions de GM sont suspendues tant et aussi longtemps que la firme utilisera l'aide financière du gouvernement.