Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Histoire: Cadillac, les 50 premières années

Histoire: Cadillac, les 50 premières années

Par ,

Avant même les feux arrière en nageoire et le luxe extravagant, les voitures de Cadillac étaient basées purement sur l'excellence mécanique et la suprématie automobile.

Cadillac.

Avant-garde.

Voilà deux mots qui n'auraient peut-être jamais été réunis ensemble sans l'apport d'un brillant ingénieur et du slogan: «Standard du Monde». Avant que la compagnie n'adopte son image centrée sur l'excès, dans les années 1950, elle était davantage préoccupée par le succès et l'innovation. Revenons en arrière...

Il est tout à fait approprié que Cadillac, l'une des marques les plus connues et les plus expérimentées de l'histoire automobile, ait été nommée en l'honneur du fondateur de la ville de Détroit, Antoine de la Mothe Cadillac, un lieutenant français qui s'est établi dans la région en 1701. Cadillac est une pionnière qui existe depuis les premières années de l'automobile.

(Photo: General Motors)
William Murphy a démarré Cadillac en 1902; elle faisait alors partie de la Detroit Automobile Company. Mais c'est Henry Leland, un brillant ingénieur qui avait déjà travaillé en outillerie et en artillerie au temps de la Guerre civile, qui est responsable d'avoir popularisé la compagnie. Leland a remplacé nul autre que Henry Ford en tant que cerveau des opérations et il a immédiatement appliqué son savoir-faire à la conception de la mécanique de la voiture. Les premiers efforts de Leland ont abouti à la Model A de 1903 (ne pas confondre avec la future création de Ford), une voiture avec moteur à un seul cylindre développant 10 chevaux, ainsi qu'à une quantité limitée d'automobiles à quatre cylindres deux ans plus tard.

À l'époque, les moteurs étaient fabriqués individuellement: les pièces d'un moteur n'étaient pas exactement compatibles avec celles d'un autre moteur pourtant identique en taille et en format. Les talents de machiniste de Leland ont tout changé. Ses percées en matière de compatibilité ont permis à Cadillac de remporter la prestigieuse Coupe Dewar d'Angleterre, en 1908. Ce prix annuel était décerné par Sir Thomas Dewar à la compagnie qui réalisait les progrès les plus importants pour faire avancer l'industrie automobile.

(Photo: General Motors)
Le fait de gagner la Coupe Dewar signifiait beaucoup pour Cadillac, car c'était le premier constructeur américain à remporter cet honneur. Leland a été acclamé comme le «maître de la précision» dans une industrie en effervescence.

Entre 1903 et 1908, plus de 16 000 Cadillac à un cylindre (800 $ l'unité) ont été vendues, ce qui en faisait la deuxième voiture nord-américaine la plus populaire sur le marché après l'Oldsmobile mais devant la Ford. Le constructeur à l'ovale bleu était sur le point de lancer sa célèbre Model T.

Toutefois, par une décision qui allait changer l'avenir de la compagnie, les modèles à un cylindre ont été abandonnés en 1909 en faveur des quatre cylindres. À ce moment, une nouvelle Cadillac coûtait plus du double d'un modèle à un cylindre. Elle est donc devenue du jour au lendemain une véritable automobile de luxe.

Cadillac 1912 (Photo: General Motors)
Au cours des cinq années suivantes, la Cadillac Model 30 à quatre cylindres a été le pilier de la compagnie, employant plusieurs des inventions de Leland dont les phares électriques et le démarreur électrique. Ce dernier a d'ailleurs permis de décrocher une seconde Coupe Dewar.

Pendant ce temps, d'autres manufacturiers que l'on pourrait qualifier de haut de gamme ont commencé à adopter des moteurs à six cylindres en ligne plus puissants et plus doux. Les ventes de Cadillac ont dégringolé devant cette compétition de plus en plus féroce. La pression s'est intensifiée.

Leland, avec son génie d'inventeur, avait cependant d'autres nouvelles idées en réserve. Il avait été impressionné par un moteur V8 développé par Dion, un constructeur automobile français. C'est ainsi qu'en 1914, Cadillac a lancé la Type 51, un modèle qui intégrait le design de Dion. Développant 70 chevaux, la Type 51 est devenue la première voiture américaine à moteur V8 produite à grande échelle; son succès auprès des consommateurs a été gigantesque. Offerte à un prix de base d'environ 2000 $, elle était aussi considérée comme une aubaine par rapport aux dispendieuses Packard et Pierce-Arrow.