Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Civic Hybrid 2002 : essai routier

Honda Civic Hybrid 2002 : essai routier

Verte, mais réaliste ! Par ,

Après le déploiement grandeur nature d'un véhicule de laboratoire (c'est Honda qui le dit), la marque au H passe à une étape supérieure avec le lancement de la Civic Hybrid.

Dessous affriolants
Sous ses apparences classiques (même si l'on remarque une face avant et des jantes différentes ainsi que l'ajout d'un becquet arrière pour favoriser l'aérodynamique), la Civic Hybrid fait appel à bon nombre de technologies de pointe. L'ensemble propulsion comporte deux moteurs : un moteur à combustion interne auquel est couplé un moteur électrique lui fournissant un surcroît de puissance quand cela est nécessaire. Le moteur à combustion interne à mélange pauvre de 1,3 litre est très compact. Il comporte un double allumage séquentiel, deux soupapes par cylindre et un V?TEC intelligent (il permet de désactiver jusqu'à 3 cylindres, réduisant le frein moteur autorisant ainsi un plus grand transfert de l'énergie du freinage vers la génératrice électrique). Le système IMA de deuxième génération (Integrated Motor Assist) est un moteur électrique à courant continu développant la puissance de 10 kilowatts. Au freinage, il se transforme en génératrice de courant et recharge les batteries du type NiMH (120 batteries de 1,2 volts, soit un voltage total de 144 volts, garanties pour 8 ans ou 130 000 kilomètres). Elles sont placées derrière la banquette arrière avec le système électronique de gestion de l'énergie électrique. L'ensemble, compact car conçu comme un système d'appoint, n'empiète pas sur l'espace du coffre. La boîte de vitesses est du type CVT. Le choix d'une CVT présente plusieurs avantages : elle est compacte, adaptée à des moteurs de petite cylindrée et offre un excellent rendement énergétique. C'est d'ailleurs le premier véhicule Honda à offrir une CVT au Canada. De plus, l'ensemble moteur à combustion interne, IMA et CVT est très compact, ce qui lui permet de se loger dans le compartiment avant de la Civic sans modification majeure de la structure. Toute cette technologie permet d'obtenir une consommation de carburant de 4,9 L/100 km, soit une amélioration de 35 % par rapport à une [link artid="27895"]Civic LX [/link]automatique traditionnelle.
 
Au quotidien
À l'intérieur, l'atmosphère change légèrement grâce à un tableau de bord deux tons, des tissus spécifiques, la finition argentée de certains plastiques, et du chrome autour du levier de vitesses. L'Hybrid reprend tout l'équipement de la LX auquel on a ajouté une climatisation à régulation automatique. La direction a recours à une assistance électrique similaire à celle de l'Insight. Du côté du châssis, peu de changements même si certains éléments ont été renforcés (ressorts plus fermes, barre stabilisatrice avant et tambours arrière plus gros). Autre changement : l'ajout d'un évent de refroidissement placé sur la lunette arrière; nécessaire à l'IMA, il est interdit de mettre des vestes ou autres sur cette lunette pour éviter un échauffement du système.

En conduite quotidienne, le conducteur ne s'occupe de rien en ce qui concerne la gestion de l'énergie. Le système d'afficheurs au tableau de bord lui donne toute l'information nécessaire. L'Hybrid s'insère sans problème dans la circulation. Les sensations de conduite sont similaires à celle d'une voiture traditionnelle équipée d'une boîte CVT.

Vraiment réaliste ?
La question mérite qu'on se la pose. À 28 500 $, la Civic Hybrid est loin d'être donnée. Au départ, elle justifie son prix par un équipement relevé. Honda estime que le coût additionnel de la technologie hybride oscille aux environs de 5 000 $. Mais en définitive, il s'agit d'un véhicule homogène qui permet à son acheteur de ne pas faire trop de concessions à son respect de l'environnement (5 places, un vrai coffre, tenue de route et équipement). Il est certain que Honda ne s'attend pas à faire des ventes incroyables. Ce véhicule s'adresse avant tout à des précurseurs. Ils sont rares, mais il y en a ! Et c'est grâce à eux si nous payons aujourd'hui nos ordinateurs ou nos magnétoscopes aussi peu cher. On dit merci ?