Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le coronavirus force Hyundai à ralentir sa production en Corée du Sud

En raison de l’épidémie du coronavirus, le groupe Hyundai a déclaré qu’il suspendait sa production en Corée du Sud, là où il assemble le plus de véhicules. Il devient ainsi le premier grand constructeur automobile à le faire en dehors de la Chine. La firme se voit forcée d’agir ainsi en raison d’une interruption de l’approvisionnement en pièces, notamment de harnais de câblage.

Hyundai possède sept usines en Corée du Sud. Ces dernières desservent le marché local et les régions d’Amérique du Nord, d’Europe et du Moyen-Orient, entre autres. La production nationale de Hyundai représente environ 40 % de sa fabrication mondiale.

La décision du constructeur d’arrêter les chaînes de montage pourrait retarder l’arrivée de modèles comme le Palisade ou le nouveau Genesis GV80.

Deux des fournisseurs concernés, Kyungshin et la Yura Corporation, ont déclaré qu’ils essayaient de stimuler la production dans leurs usines en Corée du Sud et en Asie du Sud-Est pour compenser l’interruption de l’approvisionnement en provenance de Chine.

Ils prévoient également reprendre la fabrication dans leurs usines chinoises après le 9 février.

« Nous sommes dans une situation d’urgence », a déclaré un responsable de Kyungshin au magazine Reuters.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Hyundai Palisade 2020
Photo : Hyundai
Hyundai Palisade 2020

La décision de Hyundai de stopper les chaînes de montage chez elle pourrait retarder sa relance. Le constructeur automobile a récemment réalisé son meilleur bénéfice trimestriel depuis plus de deux ans et a déclaré qu’il était en bonne voie pour augmenter ses marges bénéficiaires, aidé par des ventes plus importantes de VUS comme le Palisade et le Kona.

Hyundai a déjà stoppé la production du Palisade le week-end dernier en raison d’une pénurie de composantes en provenance de Chine.

La plupart des fabriques sud-coréennes de Hyundai seront complètement arrêtées à partir du 7 février, tandis que certaines lignes de production devraient redémarrer le 11 ou le 12 février, a déclaré un responsable syndical qui a refusé d’être identifié étant donné la sensibilité de la question.

Les calendriers de suspension varieront selon les lignes de production, a déclaré une porte-parole de Hyundai.

« Nous examinons diverses mesures pour minimiser la perturbation des opérations, y compris la recherche de fournisseurs opérant à l’intérieur d’autres régions », a également déclaré l’entreprise via un communiqué envoyé par courriel.  

« Hyundai Motor suivra de près les développements en Chine et prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer la normalisation rapide de ses opérations », a ajouté le constructeur automobile.

Genesis GV80
Photo : Genesis
Genesis GV80