Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IRL: Alex Lloyd mérite son titre de Recrue de l'année

IRL: Alex Lloyd mérite son titre de Recrue de l'année

Par ,

Comme ce fut le cas pour bien des champions de la série Indy Lights, le passage d’Alex Lloyd à la série IndyCar et l’obtention d’un volant à temps plein ne furent pas une mince tâche et son titre de « Recrue de l’année » revêt donc une importance particulière.

Le Britannique peut assurément remercier Dale Coyne pour avoir eu cette chance, car plusieurs anciens champions de l’Indy Lights, pourtant la série de développement de l’IndyCar, se sont retrouvés sans volant.

Les deux dernières années n’ont pas été faciles pour Lloyd qui avait d’abord été mis sous contrat par Chip Ganassi. Mais ce dernier n’a pas été capable de monter un programme complet pour Lloyd, si ce n’est qu’une participation aux 500 Milles d’Indianapolis de concert avec d’autres écuries.

Lloyd a donc pris la décision audacieuse en quittant Ganassi à la toute fin de la saison 2009 pour courir sous les couleurs de Newman-Haas lors de la finale de la saison à Homestead.

Évidemment, le but de l’exercice était d’obtenir un volant à temps complet chez Newman-Haas en 2010. Tout s’annonçait bien jusqu’à ce qu’un commanditaire majeur ne décide de se retirer du projet.

Heureusement pour Lloyd, et comme ce fut souvent le cas pour des pilotes qui se retrouvaient devant rien, Dale Coyne lui a tendu la main et lui a fait signer un contrat à la toute dernière minute pour remplacer Justin Wilson.

Même s’il a connu sa part d’ennuis en début de saison, Lloyd a inscrit une belle quatrième place inespérée au Indy 500. Puis, Lloyd a décroché, entre autres, une sixième place sur la grille de départ et une huitième au fil d’arrivée lors de la course au Texas, en plus d’un top 10 à Sonoma.

Le pilote de 25 ans croit fermement qu’il pourrait se classer parmi les dix premiers la saison prochaine s’il demeure avec Coyne mais, comme toujours, l’argent décidera de tout.