Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Division Australienne de Mazda présente une RX-8 Turbo de 362 chevaux

La Division Australienne de Mazda présente une RX-8 Turbo de 362 chevaux

La marque japonaise construira-t-elle une version Mazdaspeed de la RX-8? Par ,

La marque japonaise construira-t-elle une version Mazdaspeed de la RX-8?

Plus légère, plus vilaine et nettement plus rapide, le concept Motorsport hérite de ce qui manquait à la RX-8, un turbocompresseur. (Photo : Mazda Canada)
Depuis les dernières années, le marché des voitures sport de milieu de gamme a explosé. Fouettés par le succès de la Mazda MX5 Miata dans les années 90, les manufacturiers offrent aujourd'hui un plus grand choix de véhicules à caractère sportif. Mazda se retrouve de nouveau à la tête de la plus récente poussée de l'industrie, accompagnée par des manufacturiers des quatre coins du monde.

Si le marché des voitures sport est globalement calme, des véhicules de longue date comme la Audi TT et la Honda S2000 ont été revus. La première reçoit un nouveau V6 3,2 litres muni d'une transmission séquentielle à 6 rapports, tandis que la deuxième voit la cylindrée de son moteur 4 cylindres passer de 2,0 à 2,2 litres. Parmi les nouvelles venues, on retrouve la Chrysler Crossfire coupé et roadster en versions de 215 ou 330 chevaux alors que d'anciens modèles comme la
Les vitesses folles pourraient être atteintes avec cette petite bombe rouge et blanche. Un grand merci aux 362 chevaux (278 chevaux / litre). (Photo : Mazda Canada)
Nissan 350Z coupé et roadster ont fait un retour remarqué. La liste continue avec la modernisation du roadster de BMW, la SLK entièrement repensée de Mercedes-Benz et une Porsche Boxter améliorée. C'est véritablement un moment excitant pour les amateurs de voitures sport.

Le marché des coupés sport de prix moyen est rempli à capacité avec la BMW série 3 qui sera prochainement renouvelée de fond en comble, la superbe infiniti G35 coupé dont les ventes se portent bien, sans oublier la toute nouvelle Mustang qui a tout pour rejoindre le niveau de vente qu'elle n'a pas atteint depuis son introduction au milieu des années 60.

Avec le même taux de compression, le moteur Wankel de la RX-8 Motorsport atteint toujours le régime démentiel de 9 000 tours/minute. (Photo : Mazda Canada)
Un des véhicules les plus appréciés de cette catégorie est l'unique Mazda RX-8. C'est la seule voiture de ce segment à être pourvue de 4 portes et de 4 places pour adultes sans que son allure sportive ne soit altérée. Les critiques sont excellentes à propos de ses qualités routières et du confort qu'elle offre. Le seul point négatif qui fait l'unanimité est la puissance insuffisante.

Depuis la troisième génération de RX-7, le moteur rotatif et son turbocompresseur étaient inséparables et faisaient bon ménage. Personne ne doute que dans sa version atmosphérique, le moteur RENESIS produit une puissance relativement élevée à haut régime. Dans sa version à haut rendement, la puissance annoncée de 240 chevaux ne peut être l'objet de moqueries, ni le couple de 160 lb-pi, mais il y a toujours place à amélioration dans ce genre de compétition, surtout lorsqu'on voit la concurrence approcher et surpasser les 300 chevaux pour un prix similaire. C'est ici qu'intervient la division de Mazda en Australie et dont on parle rarement de ce côté-ci du globe.

La RX-8 Motorsport sera-t-elle un jour en production? On peut le croire étant donné le succès des modèles Mazdaspeed. (Photo : Mazda Canada)
Grâce à une bravade australienne, la division fait maintenant parler d'elle puisqu'elle a résolu le problème de la RX-8 en ajoutant la pièce manquante du casse-tête : un turbocompresseur, évidemment. Alan Horsley et son équipe de Mazda Motorsport en Australie ont exaucé les prières des amateurs de la RX-8 à travers le monde. Le concept hérite d'un turbocompresseur Garrett refroidi à l'eau qui fournit une pression supplémentaire de 7,5 psi et d'un refroidisseur d'air de suralimentation pour augmenter le potentiel du turbocompresseur. Un ordinateur reprogrammé pour les fonctions du moteur, appelé aussi « Module de Contrôle de la Puissance », permet de porter la puissance à 362 chevaux pour une augmentation de 52 %. Là, on parle sérieusement.