Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La familiale Ford Marmon-Herrington 1940 : pas un VUS, mais un VUB!

La familiale Ford Marmon-Herrington 1940 : pas un VUS, mais un VUB!

Par ,

Bien avant que Subaru ne lance son Outback et qu'AMC n'offre sa gamme de voitures Eagle à transmission intégrale, certains Américains achetaient des véhicules à quatre roues motrices. Ils étaient cependant rares et conçus comme chevaux de trait et non comme bolides à la mode chaussés de jantes chromées. Cette familiale Ford Standard 1940 munie d'un système quatre-quatre Marmon-Herrington était l'un d'eux.

Marmon-Herrington (M-H) fut établie au début des années 30 afin de mettre au point des systèmes de transmission intégrale pour petites et grosses camionnettes.

Dans ce temps-là, personne ne parlait de VUS. Les transporteurs de personnes comme celui-ci n'avaient aucune connotation sportive. Ils étaient créés comme « VU », ou véhicules utilitaires, qu'ils soient à quatre roues motrices ou non. Et en fait, on pourrait même considérer celui-ci comme « VUB », ou véhicule utilitaire de bois! Il s'agit d'un de ces véhicules que les Américains appellent « Woodies ».

Un spécialiste du quatre-quatre peu connu
Marmon-Herrington (M-H) fut établie au début des années 30 afin de mettre au point des systèmes de transmission intégrale pour petites et grosses camionnettes. Aujourd'hui, l'entreprise développe toujours des technologies en tant que fabricant d'équipement d'origine et produit des essieux de transmission intégrale et des boîtes de transfert.

À l'origine un fournisseur de l'armée américaine, à la fin des années 30 M-H offrait également des modèles convertis de camionnettes civiles légères Ford (et plus tard Dodge et Chevrolet) et même certains modèles de voitures, dont les familiales de bois. La conversion coûtait environ 1 000 $ US et elle s'effectuait à l'usine de l'entreprise à Indianapolis, où on construisait autrefois les Duesenberg. Pour un temps, M-H avait également une usine à Windsor, en Ontario.

Si on pense que le prix canadien de base pour la familiale Ford Standard en 1940 s'élevait à 1 135 $, un véhicule comme celui-ci aurait coûté environ 2 000 $, le prix d'un tout nouveau coupé Lincoln Zephyr de la même année! Aujourd'hui toutefois, le Zephyr et la familiale Ford M-H sont devenus des voitures de collection également prisées.

Une collection extraordinaire
Cette rare familiale Ford à quatre roues motrices fait partie d'une collection de voitures en bois bâtie au fil des ans par Nick Alexander. Ce prospère concessionnaire BMW et MINI du sud de la Californie (il a déjà été classé premier concessionnaire MINI aux États-Unis) était passionné par les voitures bien avant qu'il en prenne le volant. Cette passion s'est attisée au fil des ans et ne l'a jamais quitté. En 1995, il a commencé à collectionner des voitures de bois Ford et Mercury avec l'intention d'acquérir le meilleur exemplaire possible de chaque année de l'ère du fameux moteur plat.

À l'origine, M-H était un fournisseur de l'armée américaine.