Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La menace qui plane sur le sport automobile

La menace qui plane sur le sport automobile

Par ,

Qu'on le veuille ou non, une grande menace plane désormais sur le sport automobile international.

Et contrairement à ce qu'on peut penser, il ne s'agit pas de l'influence des « verts », les écologistes, qui voudraient bien bannir ce sport pollueur et, pour eux, strictement inutile.

En fait, la menace la plus sérieuse concerne le détachement progressif de la population en général du sport automobile. Et quand on y regarde un peu plus, on note que les jeunes n'ont que peu d'intérêt pour les sports mécaniques.

Ce désintéressement provient-il d'une conscience écologique? Je crois que non. Je pense plutôt que cela vient du fait que le sport automobile a, finalement, très peu évolué depuis le milieu du siècle dernier. Certes, les voitures ont progressé, mais le spectacle n'a guère changé. Un circuit, des bagnoles, et que le plus rapide gagne.

Prenez une course de la Coupe Sprint de NASCAR. Depuis longtemps, on note que pour une épreuve de 500 milles, les 490 premiers milles ne servent qu'à mettre la table avec quelques dépassements gentils, des accidents et des pit stops. La vraie course ne dure qu'une dizaine de minutes; les derniers tours.

Course Automobile
Photo: Philippe Champoux

Avec le prix des billets de spectateurs qui grimpe sans cesse – demandez-le aux fans de Formule 1 – une telle dépense devient de plus en plus difficile à justifier dans notre économie actuelle qui tourne au ralenti.

La grande menace provient de l'absence d'intérêt des jeunes. Friands de sports extrêmes qui n'existaient pas il y a de cela 20 ans, il en faut beaucoup pour les captiver. Élevés à coups de Facebook et de Twitter, ils ne sont pas patients et possèdent une courte faculté d'attention. Comment les intéresser à une course qui dure plus de trois heures?

Autre point majeur : les jeunes d'aujourd'hui sont des participants, pas des spectateurs passifs. Ils n'hésitent pas une seconde à essayer les sports les plus fous et de mettre les vidéos de leurs exploits sur YouTube.

Pour eux, il est ridicule de devoir s'asseoir durant de longues heures dans les gradins surchauffés pour regarder des voitures tourner en rond. Les pseudoexploits en gymkhana du légendaire Ken Block, disponibles sur le web, fascinent beaucoup plus les jeunes. D'autant que Ken arbore les couleurs de leur boisson énergisante favorite.

À côté de Block, les Jeff Gordon, Fernando Alonso, Sebastian Vettel et autres Dario Franchitti ne font pas vibrer les jeunes, car ils ne sont pas déjantés et un peu fous. Trop corrects.

Alors qui se déplacera dans quelques années pour assister aux courses automobiles? L'âge moyen du spectateur progresse, car les jeunes, filles et garçons, n'y trouvent pas leur méga dose d'adrénaline.

Le sport auto est sérieusement menacé.