Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La MINI Cooper offrira-t-elle la traction intégrale en option?

La MINI Cooper offrira-t-elle la traction intégrale en option?

Une traction intégrale pourrait signifier le retour de MINI dans les courses de rallye Par ,

Une traction intégrale pourrait signifier le retour de MINI dans les courses de rallye

La toute première MINI Austin était compacte, jolie et, plus important
La rumeur veut que BMW envisage de doter la nouvelle MINI Cooper d'un groupe motopropulseur à traction intégrale. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
encore, à traction avant. Or, même si l'actuelle MINI conçue par BMW est un produit de haute qualité à la performance sportive, elle demeure toujours enracinée dans sa tradition de traction avant.

À long terme cependant, les choses pourraient bien changer. Alors que les préparatifs pour la prochaine génération de Cooper ont débuté, la rumeur veut que BMW envisage de doter la nouvelle MINI d'un groupe motopropulseur à traction intégrale.

Selon le magazine automobile néerlandais AutoWeek, BMW a reçu le contrat de créer un système de traction intégrale pour Driveline Systems,
BMW a reçu le contrat de créer un système de traction intégrale pour Driveline Systems, une filiale de Getrag. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
une filiale de Getrag. Réputé pour fabriquer certaines des meilleures transmissions au monde, Getrag entretient actuellement plusieurs partenariats avec MINI, notamment celui de fournir des boîtes manuelles à cinq et six vitesses pour la Cooper et la Cooper S 2005.

Le système de traction intégrale présentement développé pour la MINI ne sera pas un système traditionnel où la puissance est acheminée en permanence aux roues avant et arrière. Dans des conditions normales, la majorité de la puissance de la voiture sera plutôt dirigée vers les roues arrière, question d'améliorer les caractéristiques de maniement. Si jamais ces roues commençaient à déraper, la puissance serait alors distribuée également aux roues avant afin de rétablir la traction. Bref, il s'agit davantage d'un système à quatre roues motrices sur demande.

Le prototype de Cooper S 4x4 est environ 10 % plus rapide sur circuit fermé que la Cooper S standard à traction avant. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Si l'on se fie à des sources proches de Getrag, le prototype de Cooper S 4x4 est environ 10 % plus rapide sur circuit fermé que la Cooper S standard à traction avant - ce pourcentage est même meilleur sur chaussée glissante. Avec un maniement plus équilibré, la voiture serait semble-t-il plus facile à conduire «à l'extrême», ce qui n'est pas peu dire considérant que la Cooper S est déjà un bolide fantastique à piloter, avec un maniement à faire rougir certaines voitures sport.

Alors, doit-on s'attendre à voir débarquer bientôt des MINI à traction intégrale dans les salles de montre? La réponse à cette question n'est pas très claire et le restera probablement encore pour un bon bout de temps.

Au-delà de la performance, une Cooper à traction intégrale avec une emphase sur la propulsion des roues arrière ressemblerait dangereusement au hatchback BMW de Série 1 à propulsion. (Photo: Justin Couture, Canadian Auto Press)
D'un côté, ce système à la fine pointe de la technologie permettrait à des MINI plus puissantes, comme la Cooper S et la Cooper S Works, de l'emporter sur des rivales encore plus puissantes et de devenir des véhicules pratiques en toute saison. Selon Getrag, le chef du développement du produit chez BMW, Burkhard Göschel, a fait un essai à bord du prototype de Cooper S 4x4 et en est sorti «impressionné».

D'un autre côté, au-delà de la performance de conduite, il y a des questions à se poser au niveau du marketing. Une Cooper à traction intégrale avec une emphase sur la propulsion des roues arrière ressemblerait dangereusement au hatchback BMW de Série 1 à propulsion.