Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La mode des multisegments vue à travers le Volvo XC60 2010

La mode des multisegments vue à travers le Volvo XC60 2010

Le dilemme des multisegments Par ,

Définir la différence
Avant d’examiner les avantages et inconvénients propres au marché des multisegments, il est important de bien définir le terme. Comme toute question automobile cependant, une définition n’est au mieux qu’une généralisation, qui peut être interprétée de multiples façons, parfois divergentes.

Le XC60 dispose d’une plus grande garde au sol qu’une familiale Volvo traditionnelle. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Voici donc mon élucidation du « multisegment », un des derniers véhicules familiaux à voir le jour. Le terme lui-même est né du fait qu’un multisegment chevauche en fait deux segments : ceux de la voiture et du VUS.

C’est comme si on construisait un VUS sur la base d’une voiture plutôt que d’une camionnette. Le produit qui est résulte s’apparente davantage à une familiale qu’une camionnette, de laquelle la majorité des VUS sont dérivés.

Pour illustrer cette réalité, penchons-nous sur un modèle particulier. Je fais actuellement l’essai du dernier multisegment signé Volvo, le XC60.

Les dessous de la question
Le XC60 dispose d’une plus grande garde au sol qu’une familiale Volvo traditionnelle, mais l’espace entre la terre ferme et le soubassement du XC60 n’égale pas celui d’un VUS typique. De plus, la configuration de la suspension relève davantage de celle d’une berline que d’un VUS.

La majorité des multisegments propose une transmission intégrale optionnelle pour améliorer l’adhérence. Moins souvent, ils sont dotés d’une boîte de transfert à gamme basse et d’un véritable système quatre-quatre. La plupart des modèles à transmission intégrale s’articulent autour des roues avant, c’est-à-dire qu’ils sont à traction.

Lorsque celles-ci patinent, les roues arrière sont activées afin de contrer le glissement. Ce genre de système est habituellement moins robuste que ceux qui animent les VUS destinés à la conduite hors route. L’avantage? Ils sont moins pesants et présentent une moins grande résistance au roulement, ce qui permet d’économiser du carburant.

Une transmission intégrale type fonctionne imperceptiblement et, généralement, ne nécessite aucun entretien.

Pour mon style de vie, un multisegment comme le XC60 me conviendrait beaucoup mieux. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)