Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La nouvelle Suzuki XL-7 promet la douceur de roulement et le raffinement d'une automobile

La nouvelle Suzuki XL-7 promet la douceur de roulement et le raffinement d'une automobile

La XL-7 troque ses capacités hors route pour le luxe et le confort Par ,

La XL-7 troque ses capacités hors route pour le luxe et le confort

Au kiosque Suzuki du Salon International de l’Auto de New York, le
La nouvelle Suzuki XL-7 diffère totalement du modèle qu’elle remplace. (Photo : Suzuki Canada)

manufacturier japonais a dévoilé deux nouveaux véhicules utilitaires sport à la presse automobile. Ils ont été conçus pour le marché nord-américain afin de joindre les rangs avec la Grand Vitara qui fût la première de la gamme à subir une restauration complète. Il y a d’abord eu la toute nouvelle SX-4, une sorte de variante d’un VUS compact qui a été partiellement conçue par la firme Fiat. Elle a ensuite été suivie par un autre qui confirmera ultimement l’entrée de Suzuki dans la catégorie des véhicules multisegment. J’ai nommé la toute nouvelle XL-7 de deuxième génération.

Contrairement à la première génération de XL-7 qui était une version
La nouvelle XL-7 est davantage un véhicule multisegment qu’un VUS. (Photo : Suzuki Canada)

allongée à 7 places de la Grand Vitara de l’ancienne génération et dont l’apparence a été passablement modifiée, la nouvelle XL-7 a été développée avec la collaboration de General Motors. Le nouveau véhicule multisegment est construit sur une version allongée de la plateforme Theta du numéro un mondial et qui sert également de base pour la Chevrolet Captiva destinée au marché européen et pour la prochaine génération de la Saturn VUE. Présentement, la plateforme Theta est la fondation même de la Chevrolet Equinox et de la Pontiac Torrent et une version raccourcie soutient l’actuelle Saturn VUE (2002 et plus). Suzuki y a apporté sa touche personnelle en y incorporant des renforts sur toute la longueur afin d’augmenter la rigidité et de porter la capacité de remorquage à 1 587 kg (3 500lbs).

La boîte de transfert et l’essieu rigide sortent de l’équation; la nouvelle XL-7 reçoit dorénavant la traction avant et une suspension arrière multibras. (Photo : Suzuki Canada)

Le passage du châssis en échelle au châssis monocoque devrait réellement favoriser Suzuki dans cette guerre contre ses rivaux dans cette catégorie, surtout si on parle de conduite et de confort. La XL-7 est pourvue d’une suspension indépendante aux 4 roues avec configuration à bras multiples à l’arrière. Elle fait usage de la traction avant alors que la traction intégrale est offerte en option. Sur les versions à 7 passagers, la XL-7 reçoit des amortisseurs Nivomat à l’arrière afin de maintenir une hauteur et une tenue de route optimales en charge.

Comme on doit s’y attendre d’un produit dérivé d’une plateforme de
Le puissant moteur développe 250 chevaux. (Photo : Suzuki Canada)

General Motors, le moteur utilisé provient également du même constructeur automobile. La XL-7 a recours au nouveau V6 de 3,6 litres à DACT qui développe une puissance et un couple estimés à 250 chevaux et à 243 lb-pi respectivement. Il a été conçu par Holden, mais il est construit par Suzuki. En fait, il s’agit essentiellement du même moteur logeant sous le capot de la Cadillac CTS de milieu de gamme. La XL-7 est donc la Suzuki la plus puissante jamais offerte. Bien que le nouveau V6 affiche une cylindrée de près d’un litre de plus que l’ancien, il devrait avoir une consommation similaire, car elle est estimée à 13 l/100 km en ville et à 9,8 l/100 km sur l’autoroute. Cela est rendu possible grâce à l’utilisation de la distribution variable des soupapes, d’un système de gestion unique du moteur et d’une transmission automatique à 5 rapports.