Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki XL7 2007 : essai à long terme (de 15 000 à 20 000 kilomètres)

Suzuki XL7 2007 : essai à long terme (de 15 000 à 20 000 kilomètres)

Malgré quelques faiblesses, il surprend et impressionne ! Par ,

Malgré quelques faiblesses, il surprend et impressionne !

Les gens à la recherche d'un VUS à transmission intégrale pouvant accueillir sept passagers doivent jeter un coup d'oeil au XL7. Ces critères font de ce Suzuki l'un des moins chers de sa catégorie. Certains facteurs peuvent expliquer son prix raisonnable, l'un des plus importants étant le fait que le XL7 partage de nombreux éléments avec les VUS compacts de General Motors.

Le XL7 partage plusieurs de ses éléments avec, entre autre, l'Equinox de Chevrolet.

Lorsque nous avons essayé le XL7 l'an dernier, nous l'avons qualifié de « meilleur VUS de GM », ce qui ne semble pas avoir plu à Suzuki. Et avec raison, car ils sont fiers de leur produit, après tout. Ils ont même été assez gentils pour nous en prêter un durant une période prolongée.

Ce XL7 affichait déjà 15 000 kilomètres au compteur. Nous aurions préféré l'avoir flambant neuf, mais nous sommes quand même contents de pouvoir l'essayer plus longuement au quotidien.

La firme japonaise a tenu à nous donner le pédigri du XL7. Le V6 de 3,6 litres de 252 chevaux, bien que conçu par GM, est dans les faits assemblé à Sagara, au Japon. La boîte de vitesses automatique à 5 rapports et la gestion électronique de la transmission intégrale proviennent également du Japon. Le design extérieur est signé par Suzuki Motors et non par GM. Le XL7 est assemblé à Ingersoll, en Ontario.

Des lignes et des performances qui plaisent
Dès l'arrivée du XL7 à Auto123.com, on l'a expédié à ses premières missions. Le Suzuki a immédiatement plu en termes d'esthétique : une personne a même souligné que le véhicule ne ressemble pas à l'Equinox ou au Torrent, et que l'échappement double en dit long sur ses prétentions. Sans surprise, le design des phares a connu sa part de commentaires mixtes.

Pour ce qui est des performances, le VUS a reçu des éloges. On a souligné la puissance et la sonorité du V6, que ce soit en accélération ou en dépassement. Son comportement routier, stable et sûr, a également reçu des félicitations, et une personne a même comparé sa conduite à celle d'une auto. Le freinage est puissant, mais plus d'un ont remarqué que l'avant du XL7 plonge beaucoup lors d'arrêts brusques.

À l'intérieur, on a vanté l'espace disponible et l'ergonomie générale. Les deux premières rangées sont d'accès facile, la troisième étant naturellement plus difficile à atteindre. L'habitacle a été jugé silencieux, à l'exception du bruit de moteur lors de fortes accélérations. La chaîne audio a également attiré de bons commentaires, car son efficacité et la qualité de la sonorité émanant des haut-parleurs ont été soulignées.

La capacité de chargement est énorme lorsqu'on abaisse les dossiers des sièges arrière.