Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La réticence au changement

La réticence au changement

Par ,

Faites-vous partie de la tranche d'amateurs de courses automobiles obstinément réticente aux changements ?

La question vaut la peine d'être posée, car je remarque par les commentaires laissés sur notre site web et sur nos pages Twitter et Facebook que certains amateurs voient d'un très mauvais œil les changements apportés en sport auto.

Ce qui fait surtout débat depuis plus d'un an est le retour des moteurs turbo dotés d'un dispositif hybride en Formule 1. Spécialement quand la FIA a publié un règlement qui obligera les monoplaces de F1 à rouler dans les puits avec seulement leur moteur électrique!

Bien des fans jugent cette règle complètement grotesque. Où sera donc le spectacle avec des ravitaillements totalement silencieux ? On veut du bruit!

Néanmoins, le monde change et le sport automobile évolue. Que cela nous plaise ou non. Cependant, et heureusement, l'être humain s'habitue (rapidement) aux nouvelles choses. En voici quelques exemples.

À la fin des années 50, les amateurs ont crié au scandale quand ils ont vu les premières Cooper de F1 munies d'un moteur placé en position centrale/arrière, et non plus à l'avant.

Un autre mouvement de protestation a vu le jour à la fin des années 60 quand Colin Chapman de Lotus a greffé des ailerons sur ses voitures de F1. « Les ailerons, c'est pour les avions, pas les F1 ! » se sont écrié certaines personnes à l'époque. Et pourtant...

Et que dire quand Renault est apparue durant l’été 1977 avec une F1 propulsée par un tout petit moteur turbo de 1500cm3 ? Quelques années plus tard, toutes les voitures étaient dotées d'un bloc turbocompressé…

Plus près de nous, en 1999, rappelez-vous quand la FIA a imposé les voies étroites et les pneus rainurés en F1. Choquant sur le coup, on ne les remarquait plus quelques mois plus tard.

L'humain est ainsi fait. Mais la révolution technologique qui s’annonce en F1 me fascine. Il n'y a qu'à voir ce que les constructeurs automobiles, comme Toyota avec sa TS030, préparent avec les motorisations hybrides. C’est passionnant.

Qu'on le veuille ou non, l'avenir et la survie du sport auto passe nécessairement par ces évolutions.