Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La révolution électrique est-elle vraiment en marche?

La révolution électrique est-elle vraiment en marche?

Par ,

La FIA a créé un tout nouveau championnat pour la saison 2014. Un championnat « vert », car il mettra en vedette des monoplaces propulsées par des moteurs électriques.

Vous y croyez?

Pour la grande majorité des amateurs de courses automobiles, un bolide de course qui n'émet pas un bruit, soit rauque, soit strident, n'a pas sa place sur terre. Combien de gens ont été déçus d'entendre (plutôt ne pas entendre...) le moteur de la fameuse Audi R10 turbo diesel au Mans, il y a de cela quelques années.

On n'entendait que le souffle du vent, pas le grondement du moteur. Rien. Le silence presque parfait.

Alors, imaginez un peloton d'une vingtaine de monoplaces électriques complètement silencieuses... Les gens assis dans les gradins pourront aisément discuter entre eux, car il n'y aurait aucun bruit!

« Ce n'est pas de la course ! » s'exclameront les purs et durs, ceux et celles qui se sont fait chatouiller les tympans par la sonorité des gros V8 de NASCAR et le cri déchirant des V10 de Formule 1 d'antan.

Mais la FIA n'avait pas vraiment le choix, devant à tout prix mettre une telle série sur pied afin de démontrer son intérêt à métamorphoser le sport automobile mondial. Perçue comme un terrible gaspillage, la course automobile commence à être mal vue par certains gouvernements, des partis politiques, des organisations écologiques et un public de plus en plus nombreux.



Croyez-vous que cette marche vers un sport automobile « vert » est inévitable?

Le Championnat du monde de Formule E (pour électrique) de la FIA sera disputé dès 2014 sur huit ou dix circuits routiers urbains tracés dans les rues de grandes villes internationales telles Rome, Los Angeles, Miami et Beijing.

Le problème numéro un des voitures électriques demeure à ce jour la faible autonomie de ses batteries, et le temps de recharge qui reste long. Et la Formule E prévoit présenter des courses d'une durée de 45 minutes.

Comment les voitures parviendront-elles à parcourir une telle distance?

Les organisateurs ont prévu une façon pour le moins originale de résoudre le problème. Chaque pilote devra, durant la course, effectuer un arrêt aux puits pour... changer de voiture! Et ainsi repartir au volant d'un autre bolide muni de batteries pleines.

Ingénieux, mais quand même difficile à avaler pour certains. Faites-vous partie de ces détracteurs?