Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lamborghini passe au vert

Lamborghini passe au vert

Par ,

Le prestigieux constructeur italien investit 35 millions d’euros dans la modification de ses équipements ainsi que dans le processus de recherche afin d’améliorer les qualités énergétiques de ses voitures.

Lamborghini fera des changements sur ses installations de Sant’Agata dans la province de Bologne. Dès 2010, le constructeur prévoit faire des réductions en CO2 de l’ordre de 30% via l’installation d’un large plan photovoltaïque. Intégré à la toiture de l’usine, l'équipement produira 1 582 Mégawattheure (MWh) d’énergie verte par année. Traduit en réduction de CO2, cela représente une réduction de 1 067 820 kg par année d’ici 2010.


Conçu par l’entreprise Sinergia Sistemi S.p.A, le système solaire couvrira une superficie de 17 000 m2 réparti sur l’ensemble du complexe industriel.

Dans le contexte international concernant l’instabilité économique et les préoccupations grandissantes envers l’environnement Lamborghini réévalue ses technologies applicables à ses voitures.

Stephan Winkelmann a précédemment affirmé n’avoir aucune intention de réduire la puissance et les cylindrées des voitures Lamborghini. Principalement dû à l’image de la marque et à la nécessité de maintenir des performances dignes du taureau.

Cependant Lamborghini entend tout de même arriver à une réduction des émissions de CO2 émanant des voitures de 35% d’ici à 2015. Sans compromettre les performances, les ingénieurs devront utiliser des nouvelles technologies en vue de réduire la masse des voitures, obtenir une meilleure combustion et réduire la friction.

Concernant les motorisations, l’entreprise prévoit introduire le système Arrêtdépart, l’adoption de motorisation hybride et à l’image de Bentley, valoriser les biocarburants.

Avec une production d’un peu moins de 10 000 par année, Lamborghini démontre déjà son engagement envers l’environnement avec entre autres, la récente introduction de la Gallardo LP 560-4 qui par rapport à la génération précédente observe une diminution de 18% des émissions de CO2, tout en ayant de meilleures performances.

Stephan Winkelmann a précédemment affirmé n’avoir aucune intention de réduire la puissance et les cylindrées des voitures Lamborghini.




photo:Lamborghini