Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'avenir de Lotus encore plus ténébreux...

L'avenir de Lotus encore plus ténébreux...

Par ,

Il y a de cela quelques semaines, j'ai rédigé un blogue sur l'incompréhension que nous avions, journalistes, de la stratégie de Lotus.

Mais depuis la vente de Proton à DRB-Hicom, signifiant aussi le changement de propriété de Lotus, tout va vraiment de travers, et les mauvaises nouvelles se succèdent.

Nous nous interrogions alors à savoir comment Lotus pouvait investir des sommes colossales en Formule 1, en série IndyCar, en endurance et en GT alors qu'elle vend aussi peu de voitures de série au grand public (et donc qu'elle fait relativement peu de profit).

L'avenir de Lotus
Attention ! Cette Lotus n'est pas une Lotus ! (Photo: Renault F1 Team)

On se retrouve donc aujourd'hui avec une écurie de Formule 1, née Renault, mais qui porte bien le nom de Lotus sans que Lotus ne donne un sou... Pardon?

Autre signal d'alarme : on murmure aujourd'hui aux États-Unis que Lotus cherche à tout prix à rompre le contrat qui la lie à la série IndyCar pour la fourniture de moteurs V6 turbo. Ce moteur, créé par John Judd, mais qui porte le nom de Lotus, est la risée du paddock depuis sa première course.

Moteur fragile et peu puissant, toutes les écuries qui s'étaient liées à Lotus, sauf une, s'en sont débarrassé. La série IndyCar risque donc de tourner en une confrontation exclusive Chevrolet-Honda la saison prochaine.

Et voici qu'on apprend ce matin du site du magazine américain Car & Driver, que Lotus aurait annulé sa présence au Mondial de l'automobile en septembre prochain à Paris.

Suite au congédiement du PDG de l'entreprise, le sulfureux Dany Bahar, le développement des nouveaux modèles de voitures de route a été stoppé. Pas d'argent, pas de voitures. Pas de Mondial.

Il est vraiment dommage de constater qu'un nom aussi prestigieux que Lotus dans le monde de l'industrie automobile soit à ce point malmené. C'est le pauvre Colin Chapman, créateur de la marque en 1952, qui doit se retourner dans sa tombe...