Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le concept Sportage FCEV de Kia surprend au Mondial de Paris

Le concept Sportage FCEV de Kia surprend au Mondial de Paris

La Sportage FCEV a été conçue simultanément avec la Sportage conventionnelle Par ,

La Sportage FCEV a été conçue simultanément avec la Sportage conventionnelle

Kia dévoile son concept Sportage FCEV alimenté par pile à combustible au Mondial de l'automobile de Paris 2004. (Photo : Kia Canada)
Devant l'intérêt marqué pour la protection de l'environnement, Kia, le manufacturier automobile coréen qui affiche la plus forte croissance, vient de faire un pas en direction de la voiture propre avec le dévoilement du concept FCEV alimenté par pile à combustible au Mondial de l'automobile de Paris 2004.

Élaborée à partir de la nouvelle génération de la Sportage, un véhicule utilitaire sport (VUS) compact qui partage son architecture avec la nouvelle Hyundai Tucson, le prototype « vert » prétend arborer une des technologies de pile à combustible les plus avancées au monde.

Le concept FCEV de Kia fonctionne avec de l'hydrogène pour générer la puissance qui alimente le moteur électrique. (Photo : Kia Canada)
La décision de Kia de s'introduire dans le mouvement pour le développement d'une pile à combustible à hydrogène peut sembler étrange à première vue. La plupart des projets de cette envergure sont pris en charge par les plus grands manufacturiers automobiles. Toutefois, Kia ne se contente pas de s'engager sur la route « verte », mais veut se glisser parmi les cinq plus grands au monde d'ici 2010. C'est pourquoi, une telle implication est nécessaire pour la croissance de la compagnie.

La conception et l'assemblage de la Sportage FCEV sont le fruit de la collaboration des ingénieurs de Kia et d'experts nord-américains. Contrairement aux prototypes à biénergie équipés d'un moteur à combustion interne utilisant l'hydrogène et l'essence, comme la BMW série 7 et la MINI Cooper, le concept de Kia utilise uniquement l'hydrogène pour générer la puissance qui alimente le moteur électrique.

Pour la conception de la Sportage alimentée par pile à combustible, Kia a fait appel à deux firmes d'experts de renommée mondiale pour la technologie des piles à combustible. Il s'agit de la UTC Fuel Cells de Hartford, Connecticut et de la Enovas Systems de Torrance, Californie. (Photo : Kia Canada)
Même si l'hydrogène semble être le combustible de l'avenir pour la protection de l'environnement, plusieurs difficultés doivent être résolues avant que la voiture purement électrique ne devienne réalité. Un des obstacles est de créer assez de puissance et de couple pour déplacer la Sportage FCEV à une vitesse raisonnable. Un autre et non le moindre, est de doter le véhicule d'une autonomie suffisante pour une utilisation quotidienne. Il y a aussi le problème de stockage de l'énergie lorsque la température descend sous le point de congélation.

Pour résoudre ces problèmes, Kia a donc pris la sage décision de faire appel à deux firmes d'experts de renommée mondiale pour la technologie des piles à combustible. Il s'agit de la UTC Fuel Cells de Hartford, Connecticut et de la Enovas Systems de Torrance, Californie. Ce sont ces mêmes entreprises qui ont secondé Hyundai pour la conception de la Santa Fe FCEV qui s'est classée première de sa catégorie pour son efficacité énergétique et son faible niveau sonore au Michelin Challenge Bibendum en 2001. Ensemble, les deux firmes ont adapté une motorisation non polluante dont le châssis conventionnel de la Sportage s'accommode très bien. À la place du moteur 4 cylindres 2 litres ou du V6 2,7 litres, on retrouve une motorisation propre en mesure de produire une puissance de 80 kW (107 chevaux) et de propulser la Sportage à 150 km/h (93 mph).