Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

LE PARI DE L'AVENIR

Par ,

Ghislain Lapointe, directeur général d'ADESA Montréal
"Je plains les encanteurs qui ne connaissent pas leur clientèle. Au Québec, tout le monde peut s'improviser marchand de véhicules d 'occasion; si seulement la SAAQ pouvait assurer un meilleur contrôle... Certains marchands, pas toujours fiables, changent de nom régulièrement. Dommage, car les encans sont basés sur l'honnêteté des parties engagées." C'est en ces termes que Ghislain Lapointe, nommé officiellement directeur général d'ADESA Montréal à Saint-Eustache, le 1er octobre dernier, déplore la situation des marchands de voitures d'occasion. Auto Journal l'a rencontré à son bureau, à la mi-novembre.

Le trafic d'odomètres, de retour dans l'actualité dernièrement, en est un exemple. "Il y a un sérieux redressement de réputations à faire, continue-t-il. Les fraudeurs éclaboussent les commerçants honnêtes, et on va les aider à améliorer leur sort." C'est l'un des objectifs que s'est fixés le nouveau d.g., maintenant à la barre du deuxième plus gros site d'encans en Amérique du Nord.

En fait, ce sont environ 105 000 véhicules d'occasion qui seront transigés cette année grâce à ADESA Montréal. Les 595 employés qui y travaillent chaque mercredi - dont 320 à plein temps - forment une équipe solide derrière Ghislain Lapointe, lui qui se qualifie comme étant un "produit" de la cour. Ses 14 années passées sous la même égide lui ont fait comprendre l'importance de cette équipe. "Nous sommes une entreprise de services, dit-il. Notre plus grande ressource, ce sont nos employés."