Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'Eliica, une voiture électrique qui sort vraiment de l'ordinaire

L'Eliica, une voiture électrique qui sort vraiment de l'ordinaire

Huit moteurs électriques de 100 chevaux = 800 chevaux... et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes Par ,

Huit moteurs électriques de 100 chevaux = 800 chevaux... et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes

Tanné de votre vieille Citroën DS21 1972 parce qu'elle n'est pas assez puissante? Le Laboratoire des véhicules électriques de l'Université Keio a la réponse pour vous.

Le Laboratoire des véhicules électriques de l'Université Keio a créé une étrange machine dont le style évoque une Citroën DS21 1972 mais avec un moteur qui achemine 800 chevaux électriques aux 8 roues. (Photo: Keio University)
L'institution japonaise vient tout juste de lancer la deuxième génération de sa supervoiture électrique Eliica dans le cadre du Salon de l'auto de Tokyo. Adoptant la même formule de motorisation «verte», elle achemine 800 chevaux électriques aux 8 roues afin d'accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 4,1 secondes et d'atteindre une vitesse de pointe prodigieuse de 370 km/h.

Tirant «le maximum d'une plate-forme intégrée», cette seconde génération a conservé «l'environnement, la sécurité et la performance» comme objectifs prioritaires. Le besoin s'est aussi fait sentir pour un aérodynamisme amélioré et une meilleure optimisation de l'espace intérieur.

L'Université Keio affirme que la principale modification par rapport au premier prototype est une augmentation de l'empattement et de la hauteur totale du véhicule. «Nous avons rapetissé les roues, agrandi l'empattement et étiré la hauteur, ce qui nous a permis de concevoir un habitacle beaucoup plus spacieux que la première fois», peut-on lire sur le site Internet de l'université.

L'Eliica - un acronyme pour «Electric Lithium-Ion battery Car» - apparaît toujours sous une forme étrange, voire affreusement laide pour certains, mais personne ne peut douter de sa puissance en ligne droite. Elle est plus rapide qu'une Porsche 911 Turbo et qu'une foule d'autres supervoitures, malgré le fait qu'elle possède une silhouette à quatre portes et qu'elle puisse accueillir quatre occupants.

La voiture longue de cinq mètres pourrait même être en mesure d'atteindre 400 km/h. C'est du moins ce que prétend son créateur, Hiroshi Shimizu. (Photo: Keio University)
Tel que rapporté dans le quotidien anglais Daily Mail, la voiture longue de cinq mètres pourrait même être en mesure d'atteindre 400 km/h. C'est du moins ce que prétend son créateur, Hiroshi Shimizu. «Quand on a recours à des technologies que plusieurs considèrent lentes, lourdes et faibles en puissance, il est impératif de viser au-delà des supervoitures existantes», dit-il.

L'Eliica affiche également un centre de gravité extrêmement bas en raison de ses batteries, dispositifs et moteurs électriques qui sont confinés dans une mince couche sous le châssis. Le tout permet évidemment une maniabilité accrue et une conduite fougueuse. Aucun roulis de caisse ni d'effet de plongée n'a été enregistré; de plus, le volant permet des manoeuvres précises et offre un bon feedback. En dépit de son poids de 2400 kilos (5291 lb), la voiture se montre apparemment très agile, au dire de Shimizu.

Ce véhicule concept est muni de huit moteurs électriques, chacun étant situé dans une roue et développant 100 chevaux. (Photo: Keio University)
Comme nous le disions précédemment, ce véhicule concept est muni de huit moteurs électriques, chacun étant situé dans une roue et développant 100 chevaux. Il n'y a cependant aucune transmission. À l'accélération, les passagers sont collés au fond de leur siège par une force de 0,8 G.

Alors, quels sont les inconvénients et points faibles de l'Eliica? Eh bien, malgré ses couleurs vives et son espace dégagé, l'habitacle demeure relativement petit même s'il bat celui des voitures qui livrent une performance semblable. Son plus gros point négatif, comparé à la 911 Turbo par exemple, est la nécessité de recharger les batteries pendant environ 10 heures lorsque celles-ci sont à plat.

On doit féliciter Shimizu pour avoir fait la preuve que les voitures électriques ne sont pas toutes foncièrement ennuyantes. (Photo: Keio University)
La plupart d'entre vous trouveront sans doute son prix approximatif de 380 000 $CA un peu exagéré (le mot est faible), mais en tenant compte de la joie et de l'émerveillement que son propriétaire apportera aux piétons et aux automobilistes qui croiseront l'Eliica, cette dernière n'a pas de prix. Shimizu est incontestablement un visionnaire et, à l'instar du Parisien André Citroën, cet ingénieur nippon hors du commun mérite de voir son projet se matérialiser en modèle officiel. Pour cela, il aura besoin du support d'un important constructeur automobile ou encore des fonds d'un investisseur philanthropique. Tristement, il est plus probable que l'Eliica passe à l'histoire comme une fantaisie automobile parmi tant d'autres. Par contre, on doit féliciter Shimizu pour avoir fait la preuve que les voitures électriques ne sont pas toutes foncièrement ennuyantes.