Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'entretien printanier, c'est amusant et ça rapporte!

L'entretien printanier, c'est amusant et ça rapporte!

Suivez nos conseils pour bien préparer votre véhicule à l'approche de la saison chaude Par ,

Le printemps est à nos portes et la saison des voyages en famille approche. Cela veut aussi dire que la température et les conditions routières varieront beaucoup au cours des prochaines semaines. Du brouillard aux innombrables nids de poule, en passant par les animaux sauvages qui sortent de leur hibernation, plusieurs dangers guettent les automobilistes entre mars et juin.

Pour conduire en toute confiance, rien de mieux qu'un véhicule en bon état. Une inspection mécanique, une vidange des liquides et un bon entretien général permettent de partir l'esprit plus tranquille et de rouler en toute sécurité.

Sur ce, voici quelques conseils d'entretien printanier pour vous assurer que votre véhicule soit prêt à affronter la nouvelle saison :

Pneus d'hiver
Dès que le mercure se tient au-dessus de 7 degrés Celsius, il est temps d'enlever vos pneus d'hiver. Sinon, la chaleur les fera s'user plus vite, le roulement sera plus bruyant et votre sécurité pourrait même être compromise.

N'oubliez pas de resserrer vos écrous de roues environ 100 kilomètres après la pose de vos pneus d'été ou toute saison. Si vous ne le faites pas, le risque d'accident augmente. Suivez les instructions de votre mécanicien ou du technicien qui installe vos pneus.

Chaud vs froid
Avec le temps chaud, deux systèmes sont davantage mis à l'épreuve : le climatiseur et le système de refroidissement du moteur. Faites-les vérifier à l'avance pour vous assurer qu'ils fonctionneront correctement au moment opportun. L'inspection du système de refroidissement prend quelques minutes seulement et permet aussi de repérer des conduits endommagés. En outre, si votre véhicule perd du liquide ou si l'état de ce dernier laisse à désirer, un mécanicien s'en apercevra rapidement.

Le climatiseur est tout aussi facile à vérifier. Si possible, trouvez le condensateur (il ressemble à un petit radiateur) et enlevez toutes les feuilles mortes, le sable et le sel accumulés au cours des derniers mois.

En dessous du véhicule
Si vous avez percuté des gros amas de gadoue gelée cet hiver, les chances sont faibles que le dessous de votre véhicule ait subi des dommages. Tout de même, mieux vaut vous en assurer en demandant à un mécanicien d'y jeter un coup d’œil.

Batterie et système de recharge
Une simple vérification de la batterie et du système de recharge permet de déceler tout problème électrique qui pourrait vous laisser en panne au bureau ou sur le bord de l'autoroute. Une cause fréquente s'avère l’accumulation de sel et d'autres saletés près des terminaux de la batterie. En raison de la statique, les contaminants sont naturellement attirés vers cet endroit, alors nettoyez les terminaux avec une brosse.

Visibilité
Comme vous risquez davantage de croiser des représentants de la faune sur la route, vous devez dégager votre champ de vision. Validez le fonctionnement et l'angle de vos phares (remplacez les ampoules brûlées le cas échéant) en demandant l'aide d'un mécanicien, si nécessaire. De plus, vos balais essuie-glace d'hiver ne sont pas aussi efficaces pour nettoyer le parebrise lorsque la chaussée sèche vous permet de rouler plus vite. Enfin, pensez à appliquer un traitement qui repousse les gouttes de pluie, comme Rain-X.

Alignement des roues
Si vous avez frappé de gros nids de poule cet hiver, votre véhicule pourrait souffrir d'un mauvais alignement. Ce problème affecte votre conduite et compromet votre sécurité, en plus d'user vos pneus prématurément et de consommer plus de carburant. Une usure inégale de la bande de roulement est un bon indice. Référez-vous à un technicien au besoin.

Vidange des liquides
Plusieurs experts affirment que la vidange des huiles et autres liquides représente l'entretien le plus important d'un véhicule. L'hiver les met à rude épreuve, surtout l'huile à moteur et celle de la boîte de vitesses. En les remplaçant, vous augmentez grandement vos chances de voyager en toute sécurité ce printemps, sans compter que votre véhicule durera plus longtemps.

Filtre à air
Le filtre à air accumule des saletés et finit par s'obstruer, surtout en hiver. Votre moteur ne pourrait s'en passer. Or, il manquera d'air frais si les accumulations sont trop importantes, entraînant une baisse de rendement et une hausse de la consommation de carburant. Assurez-vous que le vôtre demeure propre afin d'accroître l'efficacité de votre véhicule ce printemps.